Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York, prolongeant son repli

prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole se repliaient à l'ouverture à New York, prolongeant la forte baisse de la veille, limitée toutefois par un nouvel accès de faiblesse de la monnaie américaine.

Vers 13H10 GMT/15h10 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mai s'échangeait à 108,33 dollars, en repli de 1,59 dollar par rapport à la veille.

"On digère la correction de la veille, qui s'est étendue assez remarquablement dans la nuit (heures américaines, ndlr) jusqu'à moins de 108 dollars" le baril, a noté John Kilduff, d'Again Capital.

A New York, le baril avait lâché près de 3 dollars lundi, dans un marché préoccupé par l'impact des prix élevés de l'énergie sur la reprise économique.

Mardi, dans son rapport mensuel, l'Agence internationale de l'Energie a souligné l'existence d'un "vrai risque qu'un pétrole se maintenant à plus de 100 dollars le baril ne soit pas compatible avec le rythme de la reprise économique".

Toutefois "la tonalité négative qui a saisi ce marché est défiée par une nouvelle baisse du dollar", a précisé John Kilduff.

L'euro s'est hissé mardi au-dessus du seuil de 1,45 dollar pour la première fois depuis janvier 2010.

"Cela va être une bataille entre cette vision négative émergente et la mécanique financière de la chute du dollar", a pronostiqué M. Kilduff.

L'affaiblissement de la monnaie américaine rend plus attractives les matières premières libellées en dollar pour les investisseurs munis d'autres devises.

Quant à la tonalité baissière du marché, elle a largement été soufflée par une note publiée lundi de la banque Goldman Sachs, acteur majeur sur les marchés de matières premières, qui recommandait de prendre quelques bénéfices.

La banque a décidé de clôturer ses positions à l'achat sur un panier de matières premières, dont le brut, mais aussi le coton, le cuivre ou le platine.

Le baril de Brent échangé à Londres se montrait plus résistant. Les prix aux Etats-Unis subissaient en outre le déséquilibre du marché local, avec des stocks abondants qui s'accumulent au terminal pétrolier de Cushing, dans l'Oklahoma (sud).

rp

(AWP/12 avril 2011 15h35)

Commenter Le brut ouvre en baisse à New York, prolongeant son repli


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 octobre 2017 à 21:09

Le pétrole termine en baisse, les inquiétudes sur l'Irak s'a…

NYC/Cours de clôture: Le prix des barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en baisse jeudi, perdant...

jeudi 19 octobre 2017 à 18:13

Le pétrole recule malgré le risque géopolitique

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, le risque de perturbation de la production irakienne ne convainquant pas...

jeudi 19 octobre 2017 à 16:53

Rosneft devrait augmenter de 5% sa part dans le gisement égy…

Milan: Le géant semi-public russe des hydrocarbures Rosneft réfléchit à augmenter de 5% sa participation dans l'immense gisement gazier offshore égyptien de...

jeudi 19 octobre 2017 à 15:34

Le pétrole, lesté par les stocks américains, ouvre en baisse…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait jeudi à l'ouverture, lesté par la hausse des réserves...

jeudi 19 octobre 2017 à 13:41

Le marché du pétrole se rééquilibre plus vite que prévu (Ope…

Londres: Le secrétaire général de l'Opep, Mohammed Barkindo, s'est félicité jeudi à Londres du rééquilibrage du marché mondial du pétrole et a...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:47

Le pétrole baisse un peu dans un marché toujours hésitant

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, mais restaient cantonnés dans la fourchette étroite dans laquelle...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:39

Bagdad critique vivement l'accord entre le Kurdistan et Rosn…

bagdad: Le gouvernement irakien s'en est pris vivement jeudi, sans le nommer, à l'accord signé la veille par le géant semi-public russe...

jeudi 19 octobre 2017 à 09:09

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

jeudi 19 octobre 2017 à 05:37

Le pétrole en petite baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en Asie dans un marché peu rasséréné par l'annonce d'un recul des stocks de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite