Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole progresse, optimisme sur la demande américaine

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, toujours portés par de bons indicateurs aux États-Unis, signe encourageant pour la demande de brut chez le premier consommateur mondial d'or noir.
Vers 11H15 GMT (12H15 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 108,04 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 21 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance gagnait 51 cents, à 101,79 dollars. Vers 10H00 GMT, le WTI a marqué un plus haut depuis le 10 mars, à 101,88 dollars.

Les cours du brut continuaient de progresser vendredi après avoir clôturé en hausse (jeudi) alors que les courtiers anticipent que une amélioration de la confiance dans la zone euro et aux États-Unis, signalait Kash Kamal, analyste chez Sucden.

De fait, la confiance dans l'économie a continué de s'améliorer en mars pour le onzième mois consécutif dans la zone euro, selon des statistiques publiées vendredi par la Commission européenne.

L'Université du Michigan doit publier vendredi vers 13H55 GMT sa deuxième estimation pour la confiance des consommateurs aux États-Unis en mars. La première estimation publiée mi-mars a fait état d'une baisse surprise du moral des ménages américains.

Mais les opérateurs du marché pétrolier restaient optimistes après de bons indicateurs américains publiés la veille, dont la révision en légère hausse de la progression du Produit intérieur brut (PIB) américain au quatrième trimestre 2013, à 2,6%.

Les autorités américaines ont aussi indiqué jeudi que les inscriptions hebdomadaires au chômage dans le pays avaient affiché une baisse inattendue pour la semaine close le 22 mars.

Ces bons indicateurs ont dopé le WTI, qui a atteint jeudi en séance son niveau le plus élevé en près de trois semaines (à 101,70 dollars le baril), car ils sont jugés de bon augure pour la demande énergétique aux États-Unis, premier consommateur mondial de brut.

Les opérateurs du marché pétrolier restaient par ailleurs attentifs à l'évolution de la situation en Ukraine.

Le rattachement express de la péninsule à Moscou a été condamné jeudi par une résolution non contraignante de l'Assemblée générale de l'ONU.







Commenter Le pétrole progresse, optimisme sur la demande américaine


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite