Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole stimulé à New York par la baisse des stocks de brut à Cushing

prix-du-petrole New YorkNew York: Le pétrole a terminé en hausse mercredi à New York après la publication d'un rapport hebdomadaire aux Etats-Unis montrant une nouvelle chute des stocks de brut au terminal de Cushing et une forte baisse des réserves d'essence.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai s'est apprécié de 1,07 dollar sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), pour s'établir à 100,26 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour la même échéance a terminé à 107,03 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 4 cents par rapport à la clôture de mardi.

Le département américain de l'Énergie (DoE) a annoncé mercredi que les réserves de brut avaient bondi de 6,6 millions de barils aux Etats-Unis lors de la semaine achevée le 21 mars, soit bien plus que ce que prévoyaient les analystes (+2,8 millions de barils).

Il s'agit de la dixième semaine consécutive de hausse de ces stocks, qui avaient déjà progressé de près de 26 millions de barils au cours des neuf semaines précédentes.

De tels chiffres ne sont pas vraiment inattendus à cette période de l'année puisque les raffineries traitent moins de pétrole pendant les travaux de maintenance, qui ont lieu en ce moment, a noté Fawad Razaqzada, analyste de Forex.com.

C'est certes une grosse progression, a remarqué de son côté Robert Yawger de Mizuho Securities USA. Mais ce qu'on a surtout retenu du rapport c'est la chute des stocks à Cushing, le terminal qui sert de référence au WTI, a-t-il ajouté.

Surveillées de près par les courtiers, ces réserves ont reculé de 1,3 million de barils par rapport à la semaine précédente, à 28,5 millions de barils.

C'est la huitième semaine consécutive de baisse, et les stocks atteignent leur plus bas niveau depuis janvier 2012, a relevé Robert Yawger.

Le marché a été aussi marqué selon lui par le net recul des stocks d'essence: ils ont chuté de 5,1 millions de barils, soit 4 fois plus que la baisse de 1,3 million escomptée par les spécialistes.

Les réserves de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) ont quant à elles augmenté de 1,6 million de barils.

Les cours du WTI ont également été aidés par le rapport mensuel sur les commandes de biens durables aux Etats-Unis, qui ont augmenté en février grâce notamment au secteur des transports.

Les commandes automobiles ont en particulier progressé de 3,6%, ce qui implique une bonne demande en essence, a souligné Robert Yawger.







Commenter Le pétrole stimulé à New York par la baisse des stocks de brut à Cushing


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite