Menu
RSS

Le pétrole finit en hausse à New York à l'orée du week-end, surveillant la Russie

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont fini en hausse vendredi à New York, les opérateurs craignant une nouvelle escalade des tensions entre la Russie et les Occidentaux au cours du week-end et son impact éventuel sur l'approvisionnement en brut.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai, dont c'était le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, s'est apprécié de 56 cents, à 99,46 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai a fini à 106,92 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 47 cents par rapport à la clôture de jeudi.


Après la Crimée, la plupart des opérateurs n'anticipent pas de mouvements de la Russie en direction de l'est de l'Ukraine, a souligné Andy Lipow, de Lipow Oil Associates. Mais avec les nouvelles sanctions annoncées jeudi par les Etats-Unis et vendredi par l'Union européenne contre la Russie, la tendance est nettement haussière car personne ne veut partir en week-end en pariant à la baisse, a-t-il expliqué.

Alors que Moscou était en passe de finaliser le rattachement de la Crimée, une péninsule russophone du sud de l'Ukraine, Bruxelles a porté vendredi à 33 personnes le nombre de personnalités russes ou pro-russes ciblées par des sanctions.

La veille, Washington avait durci le ton, ajoutant 20 personnes à la liste des 11 individus dont les avoirs sont gelés et visant des proches collaborateurs du président russe, Vladimir Poutine.

Le marché s'est principalement concentré sur les mesures punitives prises à l'encontre du milliardaire Guennady Timtchenko, cofondateur de la société de commerce d'hydrocarbures Gunvor, basée en Suisse.

C'est la première fois que l'on s'est autant rapproché du marché de l'énergie, avec les sanctions du Président Obama contre (M. Timtchenko) même s'il a vendu ses positions dans Gunvor dès mercredi, a commenté Carl Larry, de Oil Outlook and Opinion.

On craint maintenant que la situation ne dégénère encore et qu'elle finisse par avoir des conséquences sur les flux de pétrole et de gaz naturel dans la région, a précisé M. Lipow.

Les sanctions occidentales n'ont jusqu'ici pas directement perturbé les secteurs du pétrole et du gaz.

L'adoption de mesures plus globales dirigées contre le secteur de l'énergie reste toutefois peu probable, a nuancé Matt Smith, de Schneider Electric.

Les quelque 3 millions de barils de brut russes importés chaque jour l'année dernière en Europe représentent un tiers des importations européennes et 71% des exportations russes, selon la Société Générale.

D'autre part, des craintes persistantes sur la Libye, plongée dans le chaos et l'insécurité depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, et un acteur clef dans la production pétrolière en Afrique, continuent à soutenir les prix, a estimé M. Lipow.






Commenter Le pétrole finit en hausse à New York à l'orée du week-end, surveillant la Russie

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole en Russie


lundi 26 juin 2017

Russie: le pétrolier Rosneft obtient des excuses d'un média …

Moscou: L'un des rares médias jugés indépendants en Russie, RBK, a présenté lundi des excuses au pétrolier Rosneft et son influent patron...

lundi 15 mai 2017

Pétrole: Moscou et Ryad veulent réduire l'offre de pétrole j…

Moscou: La Russie et l'Arabie Saoudite, deux des plus grands producteurs de pétrole dans le monde, se sont prononcés lundi dans un...

lundi 08 mai 2017

Pétrole: Moscou et Ryad pour une extension de l'accord de ré…

Moscou: Les deux plus grands producteurs de pétrole, la Russie et l'Arabie Saoudite, ont évoqué lundi une extension de l'accord de réduction...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 26 juin 2017 à 21:08

Le pétrole termine en hausse, le marché tente de se stabilis…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi, poursuivant leur stabilisation et profitant d'achats à bon compte...

lundi 26 juin 2017 à 20:54

France: les prix des carburants poursuivent leur baisse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué de se replier la semaine dernière, tombant au plus bas...

lundi 26 juin 2017 à 18:07

Russie: le pétrolier Rosneft obtient des excuses d'un média …

Moscou: L'un des rares médias jugés indépendants en Russie, RBK, a présenté lundi des excuses au pétrolier Rosneft et son influent patron...

lundi 26 juin 2017 à 17:59

Le pétrole peine à trouver une direction

Londres: Les cours du pétrole peinaient à accrocher un cap lundi en fin d'échanges européens, oscillant faiblement autour de l'équilibre après la...

lundi 26 juin 2017 à 15:33

Le pétrole ouvre en hausse à New York, aidé par le dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère hausse lundi à New York, aidés par des achats à...

lundi 26 juin 2017 à 12:42

Le pétrole tente de se reprendre mais reste affaibli

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu lundi en cours d'échanges européens, tentant timidement de se reprendre après la dégringolade de...

lundi 26 juin 2017 à 07:38

Le pétrole rebondit légèrement en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse lundi en Asie, rebondissant après une semaine qui a vu l'or noir...

vendredi 23 juin 2017 à 21:05

Le pétrole se reprend un peu à la fin d'une dure semaine

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse vendredi, parvenant à se reprendre un peu à la fin...

vendredi 23 juin 2017 à 18:11

Le pétrole essaie de se reprendre après sa récente faiblesse

Londres: Les prix du pétrole évoluaient en légère hausse vendredi en fin d'échanges européens, essayant péniblement de se maintenir en hausse sur...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite