Menu
RSS
A+ A A-

Exploration pétrolière dans les zones protégées: la RDC ne veut pas reculer

prix-du-petrole kinshasaKinshasa: Le gouvernement de Kinshasa a indiqué mardi qu'il ne comptait pas revenir sur ses projets d'exploration pétrolière en zone naturelle protégée, en particulier dans le parc national des Virunga, dans l'est de la République démocratique du Congo.
Nous n'allons pas reculer, a déclaré le ministre des Hydrocarbures congolais, Crispin Atame Tabe lors d'une réunion publique à Kinshasa.

L'exploitation des ressources naturelles, telles que les hydrocarbures, s'avère [...] impérieuse pour soutenir une économie d'un pays en voie de développement et améliorer la situation sociale des ses habitants, a dit M. Atame Tabe, dont le pays se classe dernier selon l'indice du développement humain des Nations unies.

Le ministre a tenu ces propos lors d'une rencontre intitulée Atelier de sensibilisation sur la problématique de l'exploitation et [de la] production pétrolière dans les zones protégées de la RDC: cas du parc national des Virunga.

Les Virunga sont le plus vieux parc naturel d'Afrique: il a été créé en 1925 pendant la colonisation belge et est classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1979.

Le gouvernement congolais avait signé en 2010 des contrats de partage de production avec la société d'exploration et de production pétrolière britannique SOCO et le groupe pétrolier français Total portant sur deux concessions incluant de vastes portions du parc des Virunga.

Sous la pression de l'UNESCO notamment, l'Etat congolais a fini par suspendre les permis d'exploration attribués sur le territoire du parc.

A la suite d'une campagne de protestation internationale, Total s'est engagé à ne mener aucune activité d'exploration ou de prospection pétrolière dans les limites du parc. A l'inverse, s'abritant derrières des motifs scientifiques, SOCO a commencé sa campagne d'exploration, avec le soutien de l'Etat.

Plusieurs associations locales de défense de l'environnement font valoir que ces activités ont déjà un effet désastreux sur la nature, et le représentant adjoint de l'UNESCO en RDC, Meissa Diop, a demandé de nouveau mardi à l'Etat congolais d'annuler les permis d'exploration dans le parc des Virunga.

L'UNESCO rappelle que l'exploration et l'exploitation pétrolières ne sont pas compatibles avec les statuts du patrimoine mondial.

La grande crainte des défenseurs de l'environnement est que le parc des Virunga soit rayé de la liste de l'UNESCO, ce qui ferait sauter le dernier verrou le protégeant tant bien que mal (le site est sur la liste du patrimoine mondial menacé depuis 1994) de la convoitise des hommes.

mj/jmc/LyS

TOTAL






Commenter Exploration pétrolière dans les zones protégées: la RDC ne veut pas reculer


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 18 décembre 2017 à 18:24

Fin des hydrocarbures: le Sénat rejette à nouveau le texte s…

Paris: Le Sénat à majorité de droite a rejeté à nouveau lundi le projet de loi sur la fin de la recherche...

lundi 18 décembre 2017 à 18:06

Le pétrole monte un peu, le marché avance à tâtons

Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi en fin d'échanges européens dans un marché sans direction forte après avoir intégré la...

lundi 18 décembre 2017 à 17:58

Les prix des carburants quasi stables en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises sont restés quasi stables la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

lundi 18 décembre 2017 à 17:11

Statoil investit jusqu'à 2,9 mds USD dans un champ de Petrob…

Oslo: Le groupe pétrolier norvégien Statoil a annoncé lundi l'acquisition de 25% du champ Roncador exploité par le brésilien Petrobras dans le...

lundi 18 décembre 2017 à 16:06

La holding russe Sistema va payer des dommages record à Rosn…

Moscou: La justice russe a confirmé lundi en appel la condamnation de la holding Sistema à verser des dommages gigantesques au géant...

lundi 18 décembre 2017 à 15:32

Le pétrole new-yorkais ouvre en hausse, suit la grève au Nig…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais avançait à l'ouverture lundi, suivant la situation au Nigéria où l'entrée en grève de travailleurs...

lundi 18 décembre 2017 à 12:20

Brésil: nouvelle étape pour Total sur le champ de pétrole Li…

Paris: Le groupe français Total a annoncé lundi avoir pris sa décision d'investissement pour lancer le développement "à grande échelle" du champ...

lundi 18 décembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, le nombre de puits actifs aux Etats-Unis a…

Londres: Les prix du pétrole profitaient lundi en cours d'échanges européens de la faiblesse du dollar et de la baisse du nombre...

lundi 18 décembre 2017 à 06:10

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse lundi en Asie, portés par le recul du nombre des puits de pétrole en...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite