Menu
RSS
A+ A A-

Shell va réduire ses investissements de 20% dans l'amont aux Etats-Unis

prix-du-petrole LondresLondres: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a annoncé jeudi qu'il allait réduire ses investissements dans l'amont (exploration-production) aux Etats-Unis de 20% cette année, alors qu'il y perd de l'argent, notamment dans le gaz de schiste.
La rentabilité de l'amont aux Etats-Unis a été affectée par des pertes dans des ressources comme les schistes. Shell diminue son portefeuille et sa base de coûts, avec des dépenses réduites de 20% en 2014 par rapport à 2013, a indiqué le groupe dans un communiqué publié avant une rencontre avec la communauté financière.

Le groupe va rediriger ses investissements sur les actifs ayant le plus de potentiel.

Shell avait dû passer l'an dernier de lourdes dépréciations liées à ses actifs dans le gaz de schiste aux Etats-Unis, qui avaient fait plonger sa division nord-américaine dans le rouge.

Shell a une base d'actifs solide et est le leader du secteur dans nombre de ses domaines de croissance. Si cette position solide donne confiance pour l'avenir, il est clair que nous devons gérer plus fermement la performance au sein de Shell, a déclaré le nouveau patron du groupe, Ben van Beurden.

Shell compte accroître sa rentabilité en segmentant plus finement ses activités en unités de performance, ce qui lui permettra de mieux gérer ses actifs, en particulier dans l'amont aux Etats-Unis et dans l'aval où le raffinage est en difficulté, et de savoir plus facilement où tailler dans son portefeuille.

Cette approche permettra de cibler les investissements de croissance plus efficacement, de se concentrer sur les domaines où l'amélioration de la performance est la plus nécessaire, et de piloter la cession d'actifs non-stratégiques, a souligné Ben van Beurden.

Pour tirer sa croissance, Shell va miser en particulier sur l'exploration notamment en eau profonde et identifier de nouvelles opportunités en Irak, au Nigeria ou au Kazakhstan.

Décidé à redresser la barre après une chute du bénéfice, Ben van Beurden a promis fin janvier de vastes cessions d'actifs et une réduction des investissements alors que le bénéfice net du groupe s'est effondré de 39% à 16,371 milliards de dollars en 2013.

Le groupe, qui entend vendre au total 15 milliards de dollars d'actifs en 2014 et 2015, en a déjà cédé pour 4,5 milliards de dollars.

Confiant dans ses perspectives, Shell indique qu'il augmentera son dividende de 4% au premier trimestre.

mg/ggy

ROYAL DUTCH SHELL PLC






Commenter Shell va réduire ses investissements de 20% dans l'amont aux Etats-Unis


La Compagnie pétrolière Shell

Pétrole: Shell se désengage totalement de l'australien Woodside

lundi 13 novembre 2017

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé lundi son désengagement total du groupe australien Woodside avec la vente de 13,3% du capital pour 2,7 milliards de dollars (2,3 milliards d'euros).


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite