Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit en net recul à New York, juste au-dessus du seuil des 100 dollars

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mardi à New York, tout juste au-dessus du seuil psychologique des 100 dollars le baril, à la veille de la parution d'un rapport sur les stocks de brut aux Etats-Unis.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en avril a cédé 1,09 dollar à 100,03 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril a fini de son côté en hausse de 47 cents à 108,55 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

Le pétrole américain a cédé du terrain alors que le marché anticipait une nouvelle hausse des stocks de brut au cours de la semaine achevée le 7 mars, a noté Tim Evans, de Citi Futures.

Selon les experts interrogés par l'agence de presse Dowjones Newswire, les stocks auraient en moyenne progressé de 2 millions de barils, tandis que les réserves d'essence et de produits distillés (dont le fioul de chauffage et le gazole) auraient respectivement baissé de 1,6 million de barils et de 400.000 barils.

Si l'augmentation des stocks de brut était confirmée mercredi par les chiffres du ministère américain de l'Energie (DoE), il s'agirait de leur huitième semaine de hausse consécutive.

Cela ne constituerait pas pour autant une surprise pour les experts, les Etats-Unis se trouvant en pleine saison de maintenance des raffineries américaines, un phénomène qui tend à peser provisoirement sur la demande en pétrole.

Les chiffres du DoE sont regardés de très près par les opérateurs sur le marché du pétrole qui les considèrent comme un baromètre de la demande du plus grand consommateur mondial de brut.

Le marché a par ailleurs peiné à trouver une direction alors qu'il ne se passe pas grand chose sur le front économique, a relevé Matt Smith, analyste en matières premières chez Schneider Electric.

Sur le plan géopolitique cependant, la persistance de tensions a aidé le Brent à s'installer dans le vert. Les investisseurs ont ainsi continué à surveiller la situation, en Libye notamment, après un nouveau rebondissement dans l'affaire du pétrolier nord-coréen transportant une cargaison achetée à des rebelles autonomistes.

Arraisonné lundi soir par les autorités libyennes, selon leurs déclarations, le navire a échappé mardi à son escorte, illustrant l'impuissance du gouvernement central de Tripoli face à la situation chaotique dans le pays.

Le pétrolier est le premier bateau à avoir reçu une cargaison des rebelles depuis que ces derniers bloquent des terminaux pétroliers pour réclamer l'autonomie de la région orientale de la Libye.

Depuis juillet 2013, ces blocages ont provoqué une chute de la production à 250.000 barils par jour, contre près de 1,5 million b/j auparavant.

Les craintes du marché ont été en outre accentuées mardi par l'annonce du limogeage du Premier ministre libyen, Ali Zeidan, à l'issue d'un long bras de fer entre l'exécutif et le législatif qui a quasiment paralysé le pays.

La situation en Ukraine, par où transitent quelque 70% des exportations russes de gaz et de pétrole vers l'Europe, était aussi toujours au centre de l'attention.

Les autorités séparatistes de la péninsule russophone du sud du pays, la Crimée, ont fait un pas de plus vers le rattachement à la Russie en adoptant mardi une déclaration d'indépendance, alors que Russes et Américains discutent de leurs propositions concurrentes pour sortir de la crise






Commenter Le pétrole finit en net recul à New York, juste au-dessus du seuil des 100 dollars

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 16 janvier 2017 à 18:54

Le pétrole stable, inquiétude sur l'avenir de l'accord sur l…

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient lundi en fin d'échanges européens, alors que l'Arabie saoudite s'est déjà exprimée contre un renouvellement...

lundi 16 janvier 2017 à 18:52

France: les prix des carburants en léger repli la semaine pa…

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont légèrement diminué la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 16 janvier 2017 à 15:16

Shell-Gabon va vendre ses actifs, grève des salariés inquiet…

Libreville: Le géant pétrolier Shell va céder sa filiale au Gabon, provoquant l'inquiétude de ses 400 salariés qui ont menacé lundi de...

lundi 16 janvier 2017 à 12:51

Pétrole: "probablement pas" besoin de prolonger la…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé lundi que le marché pétrolier était en train...

lundi 16 janvier 2017 à 12:47

Le pétrole stable, l'application de l'accord de l'Opep en qu…

Londres: Les prix du pétrole remontaient lundi en cours d'échanges européens après leur baisse la semaine dernière, les marchés restant circonspects alors...

lundi 16 janvier 2017 à 04:50

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, à la faveur notamment d'une baisse du dollar.

vendredi 13 janvier 2017 à 20:47

Le pétrole recule face à des inquiétudes sur la Chine

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé vendredi après des chiffres décevants sur le commerce extérieur de la Chine, grand...

vendredi 13 janvier 2017 à 18:19

Le pétrole recule, la demande chinoise inquiète

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, finissant la semaine en baisse alors que les marchés s'inquiètent de...

vendredi 13 janvier 2017 à 15:14

Le pétrole baisse un peu à New York, le marché scrutant la C…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse vendredi à New York face à une série de chiffres contrastés...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite