Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole monte, aidé par les bons chiffres de l'emploi US

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole rebondissaient vendredi en fin d'échanges européens, soutenus par des chiffres rassurants sur le marché du travail aux États-Unis, premier consommateur mondial de brut.
Vers 17H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril valait 108,86 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 76 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange(Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance gagnait 96 cents, 102,52 dollars.

Les créations d'emplois aux États-Unis en février ont affiché une hausse plus forte que prévu, avec 175.000 nouveaux emplois contre 163.000 attendus, même si le taux de chômage est légèrement remonté, à 6,7% contre 6,6% en janvier.

Malgré ce rebond du chômage, la hausse plus prononcée qu'attendu des créations de postes est un soulagement, commentait Matt Smith de Schneider Electric.

Les acteurs du marché craignaient que le mauvais temps entraîne un ralentissement de l'économie, ce qui n'est apparemment pas le cas, détaillait-il.

Un chiffre positif sur le marché du travail est habituellement bien accueilli par les courtiers du marché de l'énergie car il laisse anticiper un regain de vigueur de la consommation de brut chez le premier consommateur mondial d'or noir.

Par ailleurs, le marché gardait un oeil sur les développements en Ukraine, rappelait Andrey Kryuchenkov, analyste chez VTB Capital.

La Crimée, péninsule ukrainienne de deux millions d'habitants en majorité russophone, a demandé jeudi à Vladimir Poutine son rattachement à la Russie, nouvelle étape vers une partition de l'Ukraine.

Cette annonce a été suivie dans la soirée d'un entretien téléphonique d'une heure entre les présidents américain et russe alors que les Occidentaux ont annoncé de nouvelles sanctions économiques et diplomatiques contre Moscou.

Les investisseurs s'interrogent sur l'impact de ces sanctions à l'encontre de la Russie, premier producteur mondial de brut et deuxième producteur mondial de gaz naturel.

Quelque 30% des importations européennes de gaz et presque 35% des importations européennes de pétrole proviennent de la Russie, rappelaient les économistes de Commerzbank.






Commenter Le pétrole monte, aidé par les bons chiffres de l'emploi US


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 12 décembre 2017 à 18:19

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices après la ferme…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après trois séances de hausse dues en grande partie à une...

mardi 12 décembre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à l'ouverture à New York par un problème en…

New York: Le pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture mardi, encore soutenu par la fermeture d'un important oléoduc en mer du Nord de...

mardi 12 décembre 2017 à 14:17

La Banque mondiale ne financera plus l'exploration et l'expl…

Paris: La Banque mondiale arrêtera de financer après 2019 l'exploration et l'exploitation de pétrole et de gaz, a-t-elle annoncé mardi à l'occasion...

mardi 12 décembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, le Brent dopé par une fuite d'oléoduc en m…

Londres: Les prix du pétrole montaient encore mardi en cours d'échanges européens dans un marché perturbé par la fuite de l'important oléoduc...

mardi 12 décembre 2017 à 06:13

Le pétrole continue d'avancer en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper mardi en Asie, en particulier le contrat européen qui dépasse les 65 dollars pour...

lundi 11 décembre 2017 à 21:11

Le pétrole soutenu par la fermeture d'un oléoduc en mer du N…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi, clôturant à son plus haut niveau à Londres depuis plus de deux...

lundi 11 décembre 2017 à 18:12

Le pétrole de Brent au plus haut depuis 2015 avec la fermetu…

Londres: Le cours du pétrole de Brent, référence européenne, a atteint lundi en fin d'échanges européens son plus haut niveau depuis juin...

lundi 11 décembre 2017 à 16:40

France: les prix des carburants à la pompe reculent

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 11 décembre 2017 à 15:37

Le pétrole, poussé par une explosion à New York, ouvre en lé…

New York: Le pétrole new-yorkais montait légèrement à l'ouverture lundi, le marché faisant preuve d'un peu de fébrilité après de premières informations...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite