Menu
RSS
A+ A A-

EDF ferme son parc au fioul français pour six mois

prix-du-petrole ParisParis: Le géant français de l'électricité EDF a indiqué jeudi qu'il allait arrêter pour six mois dès le mois d'avril la production de ses trois centrales au fioul françaises, concurrencées par un charbon meilleur marché dans un marché électrique en surcapacité.
On confirme la mise en place d'un programme d'arrêt long d'été, d'avril à octobre, pour assurer la compétitivté des centrales au fioul, a indiqué une porte-parole d'EDF, confirmant une information du journal Les Echos.

Cela ne préjuge pas de la décision qui sera prise quant à l'avenir de ces centrales, a-t-elle ajouté, interrogée sur l'anticipation de la fermeture de ces installations, prévue normalement pour 2023.

Le parc au fioul d'EDF consiste en trois centrales thermiques d'une capacité totale de 5.200 mégawatts, situées à Porcheville, dans les Yvelines (qui comprend quatre tranches de production de 600 MW), Cordemais (Loire-Atlantique, deux tranches de 700 MW) et Aramon (Gard, deux tranches de 700 MW).

Le marché européen de l'électricité souffre depuis plusieurs années d'une surcapacité des moyens des production, en raison de la faiblesse de la demande dans un contexte économique atone et de la double concurrence de l'électricité d'origine renouvelable et du charbon, importé à bon marché des Etats-Unis.

L'hiver particulièrement doux cette année a également réduit le besoin de recourrir à ces centrales, traditionnellement utilisées durant la saison froide pour faire face aux pics de consommation.

Ces centrales au fioul ferment habituellement durant les mois d'été mais la différence aujourd'hui est qu'il s'agit d'un arrêt garanti: auparavant, elles pouvaient être appelées en cas de pointe, et là, ce n'est pas le cas, a expliqué la porte-parole.

Le gestionnaire du réseau électrique français RTE a confirmé que ces arrêts longs d'été n'auront aucun impact sur la sécurité d'approvisionnement du pays, a-t-elle précisé.

Les centrales au fioul d'EDF ont tourné 300 heures en 2013 (hors essais), et pas du tout depuis début 2014.

Selon Les Echos, leur fermeture permettra à l'énergéticien de réaliser 13 millions d'euros par an d'économies par an à l'horizon 2016, ce que l'énergéticien n'a pas souhaité commenter.

mpa/cb/rhl

EDF






Commenter EDF ferme son parc au fioul français pour six mois


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 25 juillet 2017 à 21:06

Le pétrole dopé par les promesses de l'Arabie saoudite

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi, entraînés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses...

mardi 25 juillet 2017 à 18:11

Le pétrole grimpe, soutenu par l'Arabie saoudite

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement mardi en fin d'échanges européens, dopés par les propos rassurants de l'Arabie saoudite lors de...

mardi 25 juillet 2017 à 15:33

Le pétrole, galvanisé par l'Arabie saoudite, ouvre en hausse…

New York: Les cours du pétrole étaient encore stimulés mardi à l'ouverture à New York par l'annonce d'une baisse des exportations de...

mardi 25 juillet 2017 à 12:30

Le pétrole poursuit sa hausse après la réunion de Saint-Péte…

Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse mardi en cours d'échanges européens au lendemain de la réunion de Saint-Pétersbourg des pays...

mardi 25 juillet 2017 à 10:28

TechnipFMC annonce une grosse erreur dans ses comptes, le ti…

Paris: Le groupe parapétrolier TechnipFMC chutait de plus de 8% mardi en Bourse, après avoir surévalué de 209,5 millions de dollars ses...

mardi 25 juillet 2017 à 05:26

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie après Saint-Pétersbour…

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper, mardi en Asie, galvanisés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses exportations et...

lundi 24 juillet 2017 à 21:27

Le pétrole, rassuré par l'Arabie saoudite, termine en hausse…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé lundi à New York, encouragés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses...

lundi 24 juillet 2017 à 18:15

Le pétrole remonte, l'Arabie saoudite rassure

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi en fin d'échanges européens après que l'Opep et de ses partenaires se sont rencontrés pour...

lundi 24 juillet 2017 à 16:18

Pétrole: les pays producteurs cherchent à accentuer leur bai…

Saint-Pétersbourg: Les principaux pays exportateurs de pétrole, réunis lundi, ont affiché leur volonté d'accentuer la réduction de leur offre en l'appliquant plus...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite