Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole recule nettement à New York, plombé par une hausse des stocks aux USA

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont nettement reculé mercredi à New York, alors que les craintes d'une forte perturbation du marché de l'énergie liée la crise ukrainienne s'apaisent et que les réserves d'or noir aux Etats-Unis ne cessent de gonfler.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en avril a cédé 1,88 dollar sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 101,45 dollars.

Même si les tensions demeurent entre la Russie, l'Ukraine et les pays occidentaux, les courtiers ne s'attendent plus, au moins à court terme, à un bouleversement des exportations énergétiques russes, a indiqué l'analyste indépendant Andy Lipow.

Bien sûr cela pourrait s'inverser à tout moment très facilement en fonction de ce qui va se passer sur le terrain mais pour l'instant, il apparaît que l'acheminement de pétrole et de gaz via l'Ukraine est resté à son niveau normal, a-t-il ajouté.

Dans ce contexte, les cours du brut américain ont surtout été affaiblis par l'annonce d'une hausse, pour la septième semaine consécutive, des réserves aux Etats-Unis: elles ont progressé de 1,4 million de barils alors que les experts interrogés par l'agence Dow Jones Newswires tablaient en moyenne sur une hausse de 1 million.

Les réserves de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) ont, elles aussi, avancé de 1,4 million de barils, à 114,5 millions de barils, surprenant les analystes qui s'attendaient à un recul de 1,1 million de barils.

L'annonce d'une progression moins forte que prévu des créations d'emplois dans le secteur privé aux Etats-Unis en février selon la société de services informatiques aux entreprises ADP et d'un ralentissement de l'activité dans les services aux Etats-Unis sur la même période, a aussi pesé sur les cours.

On blâme encore le mauvais temps mais le moment va venir où il faudra arrêter d'en faire une excuse, a estimé Phil Flynn de Price Futures Group. C'est en tout cas un mauvais signe pour les perspectives de demande en énergie, a-t-il ajouté.

L'espoir d'un retour à la normale en Libye, où la production pétrolière est entravée depuis plusieurs mois par un mouvement de protestation, a aussi participé à la détente des prix.

Selon les analystes de Commerzbank, un accord aurait été conclu entre le gouvernement et des représentants de mouvements de protestation au sujet du champ pétrolier d'al-Charara (sud du pays). Des avancées seraient aussi possibles sur les quatre terminaux pétroliers fermés dans l'Est du pays.






Commenter Le pétrole recule nettement à New York, plombé par une hausse des stocks aux USA


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 20 septembre 2017 à 20:53

Le pétrole clôture au-dessus des 50 dollars le baril à New Y…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole new-yorkais a terminé au-dessus de la barre des 50 dollars mercredi après un rapport disparate...

mercredi 20 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole monte malgré la hausse des stocks américains de b…

Londres: Les cours du pétrole montaient un peu mercredi en fin d'échanges européens, les investisseurs digérant un rapport sur les réserves américaines...

mercredi 20 septembre 2017 à 17:13

USA: les stocks de brut augmentent un peu plus qu'attendu au…

New York: Les stocks de pétrole brut ont progressé un peu plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière alors que...

mercredi 20 septembre 2017 à 15:31

Le pétrole ouvre en hausse à New York avant un rapport sur l…

New York: Le baril de pétrole new-yorkais s'appréciait à l'ouverture mercredi, soutenu par un regain de spéculations sur une prolongation de l'accord...

mercredi 20 septembre 2017 à 12:43

Le pétrole monte un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mercredi, en cours d'échanges européens, dans un marché prudent avant la publication des données...

mercredi 20 septembre 2017 à 07:36

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, sur l'espoir que les réserves américaines de brut augmentent...

mardi 19 septembre 2017 à 20:55

Le pétrole se heurte encore à New York au seuil des 50 dolla…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a de nouveau buté mardi sur la barre des 50 dollars...

mardi 19 septembre 2017 à 18:08

Le pétrole baisse un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse mardi en fin d'échanges européens, mais continuaient de n'osciller que faiblement autour de...

mardi 19 septembre 2017 à 15:43

Libye: blocage d'un oléoduc qui achemine du carburant à Trip…

Tripoli: Un groupe armé a fermé lundi un oléoduc qui approvisionne en essence la capitale libyenne, causant une pénurie de carburant et...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite