Menu
RSS
A+ A A-

Subsea 7 table sur une amélioration de ses résultats en 2014

prix du petrole norvègeoslo: Le groupe d'ingénierie pétrolière Subsea 7 a dit mercredi tabler sur une amélioration de ses résultats en 2014 malgré l'actuel ralentissement des investissements pétroliers qui pèse sur son activité.
Enregistré au Luxembourg mais coté à la Bourse d'Oslo, le groupe a accusé l'an dernier un fort recul de son bénéfice net à 347,6 millions de dollars (253 millions d'euros) contre 830,4 millions de dollars un an plus tôt, à cause notamment d'une grosse provision sur un projet au Brésil.

Le repli du résultat brut d'exploitation (EBITDA) ajusté, purgé des éléments exceptionnels, est moins marqué, à 981 millions contre 1,1 milliard, pour un chiffre d'affaires inchangé, à 6,3 milliards de dollars.

L'action a ouvert en forte baisse à Oslo, plombée par une déception sur les résultats du seul dernier trimestre. En début de matinée, elle reculait de 6,15%, sur un marché en repli de 0,16%.

Pour l'année en cours, Subsea 7 dit s'attendre à une hausse modérée de son EBITDA ajusté accompagnée d'une augmentation du chiffre d'affaires.

Comme le reste du secteur parapétrolier, l'entreprise pâtit de la tendance des compagnies pétrolières à économiser leurs liquidités mises à mal par l'envolée des coûts de développement et de production.

Dans le segment SURF (conduites et ombilicaux sous-marins, ndlr), la tendance voyant l'attribution des contrats pour les gros projets retardée pour différentes raisons devrait continuer, a indiqué le groupe.

Ce dernier table par conséquent sur une réduction de son carnet de commandes au premier semestre. L'an dernier, ce carnet de commandes s'est étoffé pour atteindre 11,77 milliards.

Même s'il a jugé encourageante l'augmentation du nombre d'appels d'offre dans ce segment en début d'année en Afrique, Subsea 7 a rappelé que deux ans s'écoulaient généralement entre de tels appels d'offre et les premiers travaux en mer.

Confiant dans sa solidité, le groupe a néanmoins proposé de verser un dividende spécial de 3,60 couronnes (0,44 euro) par action.

phy/amp/mml

SUBSEA 7






Commenter Subsea 7 table sur une amélioration de ses résultats en 2014


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 21 juillet 2017 à 20:58

Le pétrole termine en nette baisse, marché tourné vers l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont signé une nette baisse vendredi, perdant le terrain gagné la veille sur fond d'inquiétudes...

vendredi 21 juillet 2017 à 18:34

Le pétrole baisse dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole baissaient vendredi en fin d'échanges européens, les investisseurs optant pour la prudence avant l'annonce du décompte hebdomadaire...

vendredi 21 juillet 2017 à 15:25

Le pétrole ouvre en baisse à New York, la production de l'Op…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York, souffrant d'inquiétudes sur le niveau de production de...

vendredi 21 juillet 2017 à 13:32

Nigeria: l'ex-ministre du Pétrole embourbée dans les affaire…

Lagos: Les affaires judiciaires s'accumulent autour de l'ex-ministre du Pétrole du Nigeria, donnant une idée de l'ampleur de la corruption au sein...

vendredi 21 juillet 2017 à 12:11

Le pétrole monte un peu avant les réunions de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole montaient quelque peu vendredi en cours d'échanges européens, sur fond de spéculations avant des réunions des pays...

vendredi 21 juillet 2017 à 06:46

Les cours du pétrole sans direction en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction claire vendredi matin en Asie, les investisseurs tentant de comprendre les implications d'un recul...

jeudi 20 juillet 2017 à 21:06

Le pétrole termine en baisse, hésitations avant l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, marquant le pas au lendemain d'une bonne séance et sur...

jeudi 20 juillet 2017 à 18:05

Le pétrole recule dans un marché incertain avant l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, les investisseurs peinant à se positionner avant que l'Opep et ses...

jeudi 20 juillet 2017 à 17:17

ExxonMobil mis à l'amende pour non respect de sanctions liée…

Washington: Le département du Trésor a infligé jeudi une amende de 2 millions de dollars à ExxonMobil pour n'avoir pas respecté les...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite