Menu
RSS
A+ A A-

Total envisage de construire un grand complexe pétrochimique en Irak

prix-du-petrole ParisParis: Total envisage de construire un complexe pétrochimique de taille mondiale en Irak, dans le cadre de sa stratégie de développement de ses activités de raffinage-chimie sur les marchés en croissance du Moyen-Orient, a annoncé vendredi le géant pétrolier à l'AFP.
Le directeur général de la branche raffinage-chimie de Total, Patrick Pouyanné, a signé en novembre 2013 une lettre d'intention avec le vice-ministre irakien de l'Industrie et des Mines, Mohammed Abdullah Mohammed Zain, portant sur l'étude et la construction d'un complexe pétrochimique dans la zone portuaire de Bassorah, dans le sud de l'Irak.

Il s'agit d'un accord entre le ministère de l'Industrie et des Mines irakien et Total pour une étude de préfaisabilité d'un complexe pétrochimique de taille mondiale en Irak, a déclaré une porte-parole du groupe pétrolier.

Il s'agit à ce stade de discussions exploratoires qui doivent être confirmées dans les prochains mois, a-t-elle ajouté, sans pouvoir préciser le montant de l'investissement envisagé.

Total souhaite renforcer ses activités de raffinage-chimie sur les marchés en croissance de l'Asie et du Moyen-Orient, où il est présent de longue date, alors cette branche est à la peine en Europe, en raison des difficultés persistantes du raffinage, pénalisé par la concurrence internationale.

Ce projet se conçoit dans le cadre de la stratégie intégrée du groupe dans les pays producteurs: le développement de projets aval viendrait en complément de projets amont (exploration-production, ndlr). Compte tenu de son passé et de son présent en Irak, le groupe s'intéresse naturellement à la valorisation des ressources gazières dans le pays, a déclaré Patrick Pouyanné à l'AFP.

Le groupe investit aujourd'hui 15% de ses capitaux dans la zone Asie-Moyen-Orient, et souhaite augmenter cette part à 30% d'ici à 2017. Ces marchés lui permettent aussi d'accéder à une matière première meilleur marché que le naphta, dérivé du pétrole utilisé par la pétrochimie européenne.

mpa/cb/jpr

TOTAL






Commenter Total envisage de construire un grand complexe pétrochimique en Irak


La Compagnie pétrolière française Total

Brésil: suspension des enchères de pétrole dans l'embouchure de l'Amazone

mardi 14 novembre 2017

Brasilia: Le gouvernement brésilien a renoncé à mettre en vente en 2018 des concessions pétrolières situées dans l'embouchure de l'Amazone, où les projets d'exploration du groupe français Total sont vivement critiqués par les milieux écologistes.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite