Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole poursuit sa chute avant les stocks américains

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole approfondissaient leur repli en fin d'échanges européens, plombés par l'anticipation d'une hausse des stocks de brut aux États-Unis et par une correction après plusieurs semaines de hausse.
Vers 17H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril valait 109,65 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 99 cents par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange(Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 1,32 dollar, à 101,50 dollars.

Les prévisions montrent que les stocks de brut (américains) pourraient avoir augmenté la semaine dernière, tandis que les réserves de produits distillés pourraient avoir chuté, signalait Lucy Sidebotham, analyste du cabinet Inenco.

Par exemple, selon l'analyste Addison Armstrong de Tradition Energy, les stocks de brut auraient progressé de 1,4 million de barils, tandis que les réserves de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) auraient reculé de 500.000 barils.

La fédération professionnelle API doit publier ses propres chiffres mardi, tandis que les données officielles du département américain à l'Énergie (DoE) seront connues mercredi.

Une hausse des stocks américains est généralement mal reçue par les investisseurs, qui y voient un mauvais indice sur la vigueur de la demande de pétrole aux États-Unis, premier consommateur mondial.

Par ailleurs, selon Michael Hewson, analyste pour CMC Markets, le cours du WTI se corrigeait après plusieurs semaines de hausse peut-être excessive.

La récente hausse de 92 dollars (début 2014) aux niveaux actuels semble prendre largement en compte la prime liée au temps froid et après une série de données économiques décevantes (aux États-Unis), il semble que les prix pourraient un peu reculer, d'autant qu'à un moment le temps va se réchauffer et la consommation va chuter, détaillait-il.

La consommation de produits distillées pour le chauffage a notamment été dopée ces dernières semaines par les vagues de froid successives qu'ont connu les États-Unis.

Les acteurs du marché pétrolier gardaient enfin un oeil sur les tensions géopolitiques en Afrique, notamment en Libye et au Soudan du Sud, où la production pétrolière a chuté ces derniers temps.

jb/gib

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP






Commenter Le pétrole poursuit sa chute avant les stocks américains


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 12 décembre 2017 à 18:19

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices après la ferme…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après trois séances de hausse dues en grande partie à une...

mardi 12 décembre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à l'ouverture à New York par un problème en…

New York: Le pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture mardi, encore soutenu par la fermeture d'un important oléoduc en mer du Nord de...

mardi 12 décembre 2017 à 14:17

La Banque mondiale ne financera plus l'exploration et l'expl…

Paris: La Banque mondiale arrêtera de financer après 2019 l'exploration et l'exploitation de pétrole et de gaz, a-t-elle annoncé mardi à l'occasion...

mardi 12 décembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, le Brent dopé par une fuite d'oléoduc en m…

Londres: Les prix du pétrole montaient encore mardi en cours d'échanges européens dans un marché perturbé par la fuite de l'important oléoduc...

mardi 12 décembre 2017 à 06:13

Le pétrole continue d'avancer en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper mardi en Asie, en particulier le contrat européen qui dépasse les 65 dollars pour...

lundi 11 décembre 2017 à 21:11

Le pétrole soutenu par la fermeture d'un oléoduc en mer du N…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi, clôturant à son plus haut niveau à Londres depuis plus de deux...

lundi 11 décembre 2017 à 18:12

Le pétrole de Brent au plus haut depuis 2015 avec la fermetu…

Londres: Le cours du pétrole de Brent, référence européenne, a atteint lundi en fin d'échanges européens son plus haut niveau depuis juin...

lundi 11 décembre 2017 à 16:40

France: les prix des carburants à la pompe reculent

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 11 décembre 2017 à 15:37

Le pétrole, poussé par une explosion à New York, ouvre en lé…

New York: Le pétrole new-yorkais montait légèrement à l'ouverture lundi, le marché faisant preuve d'un peu de fébrilité après de premières informations...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite