Menu
RSS
A+ A A-

Le brut bondit à New York sur fond de tensions géopolitiques

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole New YorkNew York: Le prix du pétrole new-yorkais s'est envolé à son plus haut niveau en quatre mois mardi, profitant de tensions géopolitiques dans plusieurs pays producteurs de brut, d'un hiver américain toujours rigoureux et de l'anticipation d'une nouvelle baisse des stocks à Cushing.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mars a grimpé de 2,13 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 102,43 dollars, un niveau plus atteint depuis le 10 octobre.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril a terminé à 110,46 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 1,28 dollar par rapport à la clôture de lundi, son plus haut niveau depuis le début de l'année.

Le marché se prépare à l'annonce d'un nouveau recul des réserves de brut à Cushing (Oklahoma), où est entreposé le brut servant de référence au WTI, selon l'analyste indépendant Andy Lipow. Cette baisse serait la conséquence directe de la mise en route fin janvier de la partie de l'oléoduc Keystone reliant cette ville aux raffineries du golfe du Mexique.

Les investisseurs attendent la confirmation de cette intuition jeudi, le département de l'Energie dévoilant cette semaine son rapport hebdomadaire sur les réserves de produits pétroliers aux Etats-Unis un jour plus tard qu'habituellement en raison du lundi férié.

Le cours du WTI a aussi profité de la réapparition de poches de tensions géopolitiques, a remarqué Matt Smith, de la lettre d'informations pétrolières The Daily Distillation.

Le flux de production en Libye reste sous les 400.000 barils par jour, en raison de mouvements de protestation entravant l'extraction et l'acheminement du brut, et des violences au Nigeria se propagent au Niger et au Cameroun, a-t-il relevé.

Le Soudan du Sud s'est ajouté à la liste des inquiétudes actuelles, a ajouté Tim Evans de Citi: les rebelles ont lancé mardi matin une vaste offensive pour reprendre aux forces gouvernementales la ville stratégique de Malakal, capitale de l'Etat pétrolier du Haut-Nil (nord-est), faisant voler en éclats le cessez-le-feu signé laborieusement fin janvier par les belligérants.

De l'autre côté de l'Atlantique, les troubles au Venezuela, important importateur de produits raffinés américains, participaient aussi à la progression du baril de WTI, selon Carl Larry de Oil Outlooks and Opinion: partisans du pouvoir et de l'opposition participaient mardi à une nouvelle journée de mobilisation, six jours après de violentes échauffourées qui avaient fait trois morts et plus de 60 blessés dans la capitale.

Par ailleurs, la persistance du temps froid aux Etats-Unis soutient la demande en produits pétroliers, a souligné Andy Lipow. Malgré le gel et l'entrée en saison de maintenance, les raffineries continuent d'évoluer à une cadence élevée pour cette période de l'année.






Commenter Le brut bondit à New York sur fond de tensions géopolitiques

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 janvier 2017 à 12:31

Le pétrole remonte, les marchés misent sur une baisse des ré…

Londres: Les prix du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens, effaçant une partie des pertes de la veille alors que les...

jeudi 19 janvier 2017 à 12:30

Pétrole: l'AIE prudente sur l'impact de l'accord de l'Opep

Paris: Il est trop tôt pour dire si le récent accord de réduction de production conclu entre l'Opep et 11 autres pays...

jeudi 19 janvier 2017 à 10:26

Pétrole: une demande révisée à la hausse en 2016 et un début…

Paris: La demande mondiale de pétrole a été probablement plus élevée que prévu en 2016, à 1,5 million de barils par jour...

mercredi 18 janvier 2017 à 21:03

Le pétrole en nette baisse à New York, craintes sur la produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole on nettement reculé mercredi, les investisseurs craignant un retour massif de la production américaine de...

mercredi 18 janvier 2017 à 19:51

Le PDG de Total ne croit pas à un retour du charbon aux Etat…

Davos (suisse): Le PDG de Total Patrick Pouyanné ne croit pas réaliste un retour en force du charbon aux Etats-Unis, alors que...

mercredi 18 janvier 2017 à 18:13

Le pétrole baisse, les données de l'Opep et du gouvernement …

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en fin d'échanges européens, les données publiées par le gouvernement américain et par l'Opep ravivant...

mercredi 18 janvier 2017 à 15:51

Le pétrole ouvre en nette baisse à New York, craintes sur la…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en nette baisse mercredi, les risques d'un regain de la production nord-américaine limitant le...

mercredi 18 janvier 2017 à 13:56

OPEP: production de pétrole en baisse mais au-delà de l'acco…

Vienne: La production de pétrole de l'OPEP a chuté en décembre mais reste bien au-dessus des niveaux prévus par l'accord du 30...

mercredi 18 janvier 2017 à 13:27

Les députés interdisent en commission l'exploration et l'exp…

Paris: Les députés ont interdit l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures non conventionnels, huiles et gaz de schiste, lors de l'examen mardi soir...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite