Menu
RSS
A+ A A-

L'AIE bat en brèche l'idée d'un "excès" d'or noir sur le marché

prix-du-petrole ParisParis: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a relevé jeudi, pour le troisième mois consécutif, sa prévision de demande mondiale de pétrole pour 2014, du fait d'un rebond de la consommation des pays développés qui contribue selon elle à battre en brèche l'idée d'un "excès" d'or noir sur le marché.

"Des prévisionnistes et des observateurs du marché ont averti depuis des mois d'une surabondance de pétrole et d'une prochaine chute des prix. Au contraire, les prix se sont entêtés à rester élevés", observe l'agence énergétique des pays développés dans son rapport mensuel de février.

"Loin de se noyer dans le pétrole, les marchés ont dû aller puiser profondément dans les stocks pour faire face à une demande étonnamment forte", note l'AIE.

Ainsi, les stocks commerciaux des pays développés étaient au plus bas depuis six ans fin 2013, et ont affiché lors du quatrième trimestre leur plus forte baisse depuis 1999, avec un recul de 137 millions de barils (mb).

Cette situation est à la fois due à des performances décevantes côté production, notamment chez certains membres de l'Opep (Libye, Irak), et à la vigueur de la demande.

Celle-ci devrait atteindre en 2014 en moyenne 92,6 mb par jour, selon l'AIE, soit 125'000 barils par jour de plus que sa prévision du mois dernier et 1,4 mb de plus qu'en 2013.

C'est aussi 0,5 mb de plus que la prévision que faisait l'AIE il y a moins de six mois, note elle-même l'agence.

"Des perspectives plus solides pour (les pays de) l'OCDE, notamment en Amérique du Nord, ont plus que compensé la projection légèrement réduite des pays" non membres de l'organisation des pays développés, souligne l'AIE.

Au dernier trimestre de 2013, la consommation des pays développés a ainsi affiché une croissance sur un an de 0,7% (contre un déclin moyen de 1,6% sur la période 2008-2012), tandis que les pays émergents ont vu leur croissance fléchir à 1,6% (contre 3,6% en moyenne depuis cinq ans).

Conséquence de ces dernières tendances: la date --qui marquera une inversion historique-- à laquelle les pays hors OCDE doubleront les pays membres de l'organisation en terme de consommation de pétrole a été repoussée au 2e trimestre 2014.

afp/jh



(AWP / 13.02.2014 10h36)




Commenter L'AIE bat en brèche l'idée d'un "excès" d'or noir sur le marché


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 23 octobre 2017 à 06:14

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, confortant les gains enregistrés la semaine dernière en raison...

dimanche 22 octobre 2017 à 14:14

Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

vendredi 20 octobre 2017 à 21:10

Le pétrole monte légèrement, prudent face à la situation en …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en légère hausse vendredi à l'issue d'une séance hésitante, les investisseurs gardant un oeil sur...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:25

Chevron suspend ses opérations dans le Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé vendredi suspendre "temporairement" ses opérations au Kurdistan irakien, région secouée par des tensions...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:05

Le pétrole remonte dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole se retournaient à la hausse vendredi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant sur la semaine...

vendredi 20 octobre 2017 à 15:20

Le pétrole, gardant un oeil sur l'Irak, ouvre en baisse à Ne…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York baissait vendredi à l'ouverture, alors que les tensions en Irak...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:49

A Kirkouk, le retour des employés irakiens du pétrole chassé…

Bay hassan (irak): Ils ont renfilé leurs combinaisons grises et inspectent leurs installations en attendant le feu vert pour reprendre le pompage...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:23

Ordonnances: la CGT pétrole décidera mercredi des modalités …

Paris: La CGT pétrole, qui a menacé lundi de lancer une grève dans le secteur faute de l'ouverture "immédiate" d'une négociation pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite