Menu
RSS
A+ A A-

L'Opep relève sa prévision de demande de brut pour 2014, grâce à l'OCDE

prix-du-petrole vienneVienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a révisé à la hausse mercredi ses prévisions de demande mondiale de brut pour 2014, grâce à une reprise plus marquée de l'activité économique des pays de l'OCDE.
Le cartel, qui pompe environ 35% du brut mondial, table désormais sur une demande mondiale de brut de 90,98 millions de barils par jour (mbj), soit 0,08 mbj de plus que la précédente estimation du mois dernier.

Pour 2013, l'organisation a légèrement revu à la hausse sa prévision de demande de brut, à 89,89 mbj.

La reprise économique des États-Unis continue sur une dynamique meilleure que prévu, a expliqué dans son rapport mensuel l'Opep, qui souligne également la poursuite de la lente reprise des pays de la zone euro, avec un rythme de croissance mitigé.

Les pays de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) enregistreront une contraction de leur demande de brut de 0,13 mbj en 2014, un mieux par rapport au mois dernier, où l'Opep prévoyait encore une baisse de 0,19 mbj.

La hausse de 1,09 mbj entre 2013 et 2014 de la demande mondiale de brut sera une nouvelle fois portée par les pays émergents, dont la Chine qui devrait voir sa demande croître de 0,34 mbj en 2014 à 10,40 mbj. Cette progression est en ligne avec celle prévue entre 2012 et 2013 (+0,33 mbj).

Pour la région Amérique, la demande américaine de brut a poursuivi sa forte tendance à la hausse au quatrième trimestre 2013, a noté le cartel, alors que les chiffres provisoires disponibles pour décembre 2013 et janvier 2014 indiquent une poursuite de cette tendance positive pour les prochains mois.

En Europe, la consommation de pétrole des quatre grands pays (Allemagne, Grande-Bretagne, France et Italie) a enregistré une légère hausse en décembre, a noté l'Opep.

Le cartel a également remarqué une amélioration de l'indice de l'activité manufacturière (PMI) au cours des derniers mois au sein de la zone euro.

tba/sgl/nas

english quotes below

opep monthly report: The United States recovery continues with a better than expected dynamic. The Euro-zone continues its recovery from a very low level and a mixed growth pattern, as has been observed in the past months.






Commenter L'Opep relève sa prévision de demande de brut pour 2014, grâce à l'OCDE


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite