Menu
RSS
A+ A A-

Total confiant sur sa production après une année plombée par l'exploration

prix-du-petrole ParisParis: Total a vu ses bénéfices chuter en 2013, plombés par des charges d'exploration plus élevées et la mauvaise performance du raffinage, mais le géant pétrolier continue de tabler sur une progression de sa production future d'hydrocarbures.
Total a accusé en 2013 une baisse de 20% de son bénéfice net, à 8,4 milliards d'euros, pour un chiffre d'affaires de 189,5 milliards d'euros (-5%), en raison d'une perte liée à une cession de participation dans un projet de sable bitumineux au Canada.

Le bénéfice net ajusté, mesure très suivie dans le secteur et qui exclut certains éléments volatils, a suivi le même mouvement, avec un repli de 12% à 10,7 milliards d'euros.

Cette chute s'explique par une légère diminution du prix du baril, conjuguée à la hausse des charges d'exploration, conséquence de l'ambitieux programme de forage dans lequel le groupe s'est lancé pour compenser le déclin de la production de gisements dits matures.

La production a malgré tout stagné à 2,29 millions de barils par jour, pénalisée notamment par l'arrêt à l'automne du gisement pétrolier géant de Kachagan, au Kazakhstan, à la suite d'une fuite de gaz.

Ce recul de la production de pétrole a pu être compensé par la progression de l'extraction de gaz, mais cette dernière est moins juteuse.

Malgré tout, Total continue à miser sur une augmentation progressive du nombre de barils produits à l'horizon 2017 et au-delà, grâce au lancement de projets en Afrique, au Canada, en Russie et au Brésil.

Le groupe prévoit 2,6 millions de barils par jour en 2015 et un potentiel de 3 millions en 2017.

Le budget d'exploration devrait rester stable à 2,8 milliards de dollars cette année, contre 2,5 milliards en 2012, avec des forages à forts enjeux au Brésil, en Angola, en Côté d'Ivoire et en Afrique du Sud.

Dividende revu à la hausse

En revanche, le pétrolier a confirmé son intention de réduire ses coûts opératoires et ses investissements organiques. Ces derniers devraient s'établir à 26 milliards de dollars cette années, contre 28 milliards en 2013.

Ces nouveaux projets et la baisse des investissements entraîneront une hausse de la trésorerie disponible du groupe qui devrait s'élever à 15 milliards de dollars avant dividende en 2017, contre 2,6 milliards l'an dernier.

Total a également vendu pour 13 milliards d'actifs non stratégiques en 2013, dans le cadre d'un programme de cessions de 15 à 20 milliards de dollars pour 2012-2014, un objectif qu'il espère atteindre voire dépasser.

Autre facteur négatif pour les résultats du groupe: le mauvais environnement du raffinage européen, avec une marge de 17,9 dollars la tonne, soit moitié moins qu'en 2012.

Premier raffineur d'Europe, qui exploite cinq des huit raffineries en activité en France, Total avait dit en décembre s'attendre à une perte d'environ 500 millions d'euros pour sa branche raffinage-pétrochimie, en raison notamment de la concurrence internationale, du Moyen-Orient mais aussi des Etats-Unis.

Il a néanmoins pu limiter la casse grâce à la restructuration de ses activités dans l'aval, qui a permis de dégager des synergies grâce au rapprochement du raffinage et de la chimie.

Malgré ces performances inférieures aux attentes, Total a prévu d'augmenter son dividende au titre de 2013, à 2,38 euros par action, contre 2,34 euros l'année précédente, soit une hausse de 1,7%.

C'est sur cette note positive que s'attardait la Bourse de Paris mercredi: l'action gagnait 0,91% à 43,98 euros à 11H10 (10H10 GMT), dans un marché en hausse de 0,72%.

mpa/bpi/pre

TOTAL






Commenter Total confiant sur sa production après une année plombée par l'exploration


La Production de pétrole dans le monde


mercredi 11 octobre 2017

Opep: léger rebond de la production, quotas encore dépassés

Paris: La production de pétrole brut de l'Opep a légèrement augmenté en septembre, selon un rapport publié mercredi par l'organisation, qui doit...

mardi 12 septembre 2017

Opep: la production recule, évoque un rééquilibrage du march…

Paris: La production de pétrole brut de l'Opep a reculé au mois d'août, selon un rapport publié mardi par l'organisation, dont le...

jeudi 10 août 2017

Pétrole: la production augmente, soutenue par la Libye mais …

Paris: La production de pétrole brut de l'Opep a légèrement progressé en juillet par rapport au mois précédent, soutenue par la Libye...

mardi 08 août 2017

Pétrole: l'Opep et d'autres pays promettent de respecter la …

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Plusieurs pays pétroliers, membres ou non de l'Opep, ont achevé mardi une réunion technique à Abou Dhabi...

lundi 24 juillet 2017

Pétrole: les pays producteurs cherchent à accentuer leur bai…

Saint-Pétersbourg: Les principaux pays exportateurs de pétrole, réunis lundi, ont affiché leur volonté d'accentuer la réduction de leur offre en l'appliquant plus...

lundi 24 juillet 2017

Pétrole: l'Arabie saoudite accentue sa réduction de l'offre

Saint-Pétersbourg: L'Arabie saoudite a promis lundi d'accentuer ses efforts de réduction de l'offre de pétrole et pressé les autres pays exportateurs, réunis...

mercredi 19 juillet 2017

Libye: la compagnie pétrolière NOC vise 1,25 million b/j fin…

Benghazi (libye): Le président de la Compagnie nationale libyenne de Pétrole (NOC) Moustafa Sanalla a annoncé mercredi que la production de pétrole...

mercredi 12 juillet 2017

Pétrole: l'Opep voit une baisse de la demande pour sa produc…

Londres: L'Opep anticipe une baisse de la demande mondiale pour sa production l'année prochaine, face à l'augmentation des pompages de producteurs de...

mercredi 12 juillet 2017

Pétrole: la production augmente, soutenue par le Nigeria et …

Paris: La production de pétrole brut de l'Opep a augmenté en juin par rapport au mois précédent, soutenue principalement par le Nigeria...


-Voir toutes les actualités de la production de pétrole

La Compagnie pétrolière française Total

Total va évaluer le potentiel pétrolier au large de la Guinée

lundi 09 octobre 2017

Paris: Total et les autorités guinéennes ont annoncé lundi que le groupe pétrolier et gazier français allait évaluer le potentiel en hydrocarbures au large de la Guinée.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 16 octobre 2017 à 21:03

Le pétrole porté par les tensions en Irak

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi après la prise de contrôle par les forces irakiennes du siège du...

lundi 16 octobre 2017 à 19:36

Glencore et le Qatar cèdent 14% de Rosneft pour 7,8 milliard…

Genève: Le consortium contrôlé par Glencore et le fonds souverain du Qatar ont annoncé lundi avoir conclu un accord pour céder pour...

lundi 16 octobre 2017 à 18:31

Le pétrole monte, la production perturbée en Irak par les te…

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens alors que la production des deux principaux champs pétroliers de Kirkouk...

lundi 16 octobre 2017 à 18:07

France: les prix des carburants ont baissé la semaine derniè…

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont légèrement reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 16 octobre 2017 à 15:48

Le pétrole, porté par les tensions en Irak, ouvre en hausse …

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, porté par un regain de tensions...

lundi 16 octobre 2017 à 15:43

Kurdes: le pompage des deux principaux champs pétroliers de …

Bagdad: Le pompage dans les deux principaux champs pétroliers de Kirkouk, province où les troupes gouvernementales irakiennes ont lancé une opération aux...

lundi 16 octobre 2017 à 13:02

Ryad étudie plusieurs options pour l'introduction d'Aramco e…

Ryad: L'Arabie saoudite continue d'examiner plusieurs options pour l'introduction en Bourse d'Aramco, a déclaré samedi un porte-parole du géant pétrolier saoudien.

lundi 16 octobre 2017 à 12:51

Ordonnances: la CGT pétrole menace de grève à compter du 23 …

Paris: La CGT pétrole exige lundi "l'ouverture d'une négociation immédiate" avec le ministère du Travail, le patronat et les syndicats de la...

lundi 16 octobre 2017 à 12:36

Le pétrole monte, la tension croît au Kurdistan irakien

Londres: Les prix du pétrole étaient soutenus lundi en cours d'échanges européens par les craintes que les tensions en Irak entre le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite