Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole WTI clôture au-dessus de 100 dollars

prix-du-petrole New YorkNew York: Le pétrole new-yorkais a clôturé lundi au-dessus des 100 dollars pour la première fois de l'année, dans un marché prudent avant une intervention de la présidente de la Réserve fédérale et anticipant un recul des réserves de brut à Cushing.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mars s'est adjugé 18 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 100,06 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars a terminé à 108,63 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 94 cents par rapport à la clôture de vendredi.

La plupart des investisseurs s'attendent à une nouvelle forte baisse des stocks à Cushing, a souligné James Williams, de WTRG Economics.

Les réserves d'or noir de ce terminal, qui servent de référence aux prix du WTI, avaient gonflé à des niveaux record l'an dernier, pesant sur les cours du pétrole américain.

Mais la mise en route en janvier de la partie sud de l'oléoduc Keystone a permis de décongestionner Cushing en acheminant beaucoup plus de brut jusqu'aux raffineries du golfe du Mexique.

Cela devrait progressivement permettre au prix du WTI de se rapprocher de celui du Brent, coté à Londres, a commenté James Williams.

La hausse des prix est toutefois restée limitée car la prudence reste de mise à la veille de la première intervention publique de Janet Yellen, la nouvelle présidente de la Fed, depuis son intronisation officielle le 3 février.

Le rapport mensuel sur l'emploi vendredi a montré une baisse du taux de chômage mais aussi un faible niveau des créations d'emplois, a rappelé Carl Larry de Oil Outlooks and Opinion. L'économie semble se stabiliser mais la demande en énergie ne va pas être aussi robuste qu'on l'aimerait.

Aussi le marché va(-t-il) scruter ce que Janet Yellen va dire demain, si elle va ou non suggérer un nouveau fléchissement de la politique monétaire actuelle de la Fed, ce qui signifie de l'argent facile pour un peu plus longtemps, a-t-il ajouté. Ces mesures bénéficient en général aux investissements dans les matières premières.

Les investisseurs surveillent aussi l'évolution de la situation en Libye où, selon Matt Smith de la note d'information pétrolière The daily distillation, la production est revenue à 600.000 barils par jour après les problèmes intervenus récemment sur un oléoduc dans l'ouest du pays.






Commenter Le pétrole WTI clôture au-dessus de 100 dollars


Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 17 décembre 2017 à 03:19

pétrole: le vénézuelien PDVSA et le russe Rosneft signent un…

Caracas: Le groupe pétrolier d'état vénézuelien PDVSA a annoncé samedi avoir signé avec la firme russe Rosneft une série d'accords dans les...

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite