Menu
RSS
A+ A A-

Le brut new-yorkais hésite après un rapport sur l'emploi en demi-teinte

prix-du-petrole New YorkNew York: Le prix du baril de pétrole coté à New York évoluait autour de l'équilibre peu après l'ouverture vendredi, les investisseurs hésitant sur la direction à prendre après un rapport en demi-teinte sur l'emploi américain.

Vers 14H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars grappillait 2 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) et s'échangeait à 97,86 dollars.

Le taux de chômage aux Etats-Unis a poursuivi son recul en janvier, baissant de 0,1 point de pourcentage par rapport à décembre pour s'établir à 6,6% grâce à un rebond des créations d'emplois, selon les chiffres officiels publiés vendredi par le département du Travail.

Mais ce rebond est beaucoup moins fort qu'espéré: 113'000 emplois nets ont été créés alors que les analystes attendaient, dans leur prévision médiane, 175'000 créations d'emplois.

Ces chiffres sont à priori "plutôt de nature à faire baisser les prix du brut et des produits raffinés", remarquait John Kilduff d'Again Capital.

Ils sont d'une part de mauvaise augure pour la consommation énergétique.

De plus, "ils confortent l'idée que les inquiétudes sur un ralentissement de la croissance dans les pays émergents pourrait s'étendre au monde entier", soulignait-il.

Mais parallèlement "les investisseurs se rendent bien compte que le temps particulièrement mauvais en janvier a pu jouer un rôle important" en freinant l'activité, relevait John Kilduff.

Surtout, "ils s'interrogent sur l'effet que cela pourrait avoir sur la politique monétaire américaine. La Fed (Réserve fédérale) va-t-elle décider de suspendre le ralentissement de son programme de soutien à l'économie", qui a tendance à favoriser les actifs jugés plus risqués comme les matières premières, "ou va-t-elle le continuer?"

Mais pour Matt Smith, auteur de la lettre d'informations The Daily Distillation, "la vérité est que cette nouvelle n'aura probablement pas d'impact sur la trajectoire décidée par la Fed concernant le durcissement progressif de sa politique monétaire".

Le président de l'antenne locale de la Fed de Dallas, Richard Fisher, a d'ailleurs indiqué sur la chaîne d'informations financières CNBC après la publication du rapport que l'institution n'était pas influencée "par un seul chiffre".

Autre source d'interrogation pour les acteurs du marché selon Matt Smith: ils se demandent si le fait que l'hiver particulièrement rigoureux que traversent actuellement les Etats-Unis stimule la demande en fioul de chauffage compense suffisamment le fait que les températures extrêmes ralentissent les opérations de maintenance dans les raffineries et provoquent en conséquent une baisse de la demande de brut.

afp/rp



(AWP / 07.02.2014 15h50)




Commenter Le brut new-yorkais hésite après un rapport sur l'emploi en demi-teinte


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 19 janvier 2018 à 20:56

La hausse de la production américaine d'or noir pèse sur le …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse vendredi, l'Agence internationale de l'Energie (AIE) ayant à...

vendredi 19 janvier 2018 à 18:14

Le pétrole recule, l'AIE alarme avec ses prévisions sur les …

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, en baisse nette sur la semaine alors que l'Agence internationale de...

vendredi 19 janvier 2018 à 15:24

Le pétrole new-yorkais lesté à l'ouverture par l'offre améri…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture vendredi alors que l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a à son tour...

vendredi 19 janvier 2018 à 12:12

Le pétrole recule, l'AIE prévoit une production américaine r…

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que les inquiétudes du marché sur un éventuel bond de...

vendredi 19 janvier 2018 à 10:07

Pétrole: record de production en vue aux Etats-Unis, le rééq…

Paris: En dépassant les 10 millions de barils par jour, les Etats-Unis devraient battre leur record historique de production d'or noir cette...

vendredi 19 janvier 2018 à 05:42

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices et d'inquiétudes sur une augmentation de la...

jeudi 18 janvier 2018 à 20:57

Le pétrole hésite à New York entre baisse des stocks et haus…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé quasi inchangé jeudi, le marché hésitant entre une nouvelle baisse importante des...

jeudi 18 janvier 2018 à 19:10

TransCanada sécurise les contrats pour la construction du Ke…

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi avoir sécurisé des contrats de livraisons de pétrole sur 20 ans permettant d'engager la construction...

jeudi 18 janvier 2018 à 18:18

Le pétrole hésite, entre pessimisme de l'Opep et un rapport …

Londres: Les cours du pétrole hésitaient jeudi en fin d'échanges européens alors que l'Opep a relevé ses prévisions sur la production américaine...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite