Menu
RSS
A+ A A-

Gaz de schiste: Montebourg veut promouvoir une technique expérimentale propre

prix-du-petrole ParisParis: Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg veut publier après les municipales un rapport défendant une nouvelle technique expérimentale propre d'exploitation des hydrocarbures de schiste, affirme le Canard enchaîné mercredi.
Cette technique, déjà évoquée dans un rapport parlementaire fin 2013, consisterait à fracturer la roche contenant les hydrocarbures sans avoir recours à la technique utilisant de l'eau et des produits chimiques, interdite en France pour son risque environnemental.

Il s'agirait, selon le Canard Enchaîné, d'utiliser du fluoropropane (en réalité, de l'heptafluoropropane également connu sous le sigle de non flammable propane, NFP, ndlr), une technologie propre proposée par la société américaine ECorpStim. Ce liquide non inflammable dérivé du propane est actuellement utilisé comme propulseur dans des inhalateurs pour traiter l'asthme ainsi que dans des extincteurs.

Interrogé par l'AFP, le ministère du Redressement productif n'a pas souhaité faire de commentaires.

Le cousin du NFP, le propane, a déjà servi à mener quelques fracturations hydrauliques qui n'utilisent pas d'eau et peu, voire pas de produits chimiques, en remontant 95% du propane avec le gaz ou le pétrole visé. Inconvénient principal: cette technique nécessite en surface plusieurs centaines de tonnes de propane inflammable, ce qui en France transformerait chaque forage en site Seveso.

Jamais testé en conditions réelles, le NFP présente lui les mêmes avantages que le propane, mais est également non inflammable, ce qui supprime à 100% les risques industriels, selon le rapport publié en novembre par l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (Opesct).

Comme le propane, il est toutefois onéreux, reconnaît l'Office, ce qui pourrait rendre l'exploitation non rentable. Il n'est pas non plus sans danger pour le climat, puisque le NFP compte déjà pour 0,05% des émissions totales de gaz à effet de serre, selon le rapport.

Le risque d'incident entraînant sa libération dans l'atmosphère, nécessiterait de prévenir et de contrôler les fuites susceptibles de survenir à tous les stades de la chaîne de production, recommande le travail parlementaire.

Selon le Canard enchaîné, Arnaud Montebourg n'a pas encore publié le rapport sur le NFP, auquel ont contribué géologues, économistes publics et privés pour éviter de fâcher les Verts avant les municipales.

Dans un communiqué, le député EELV François-Michel Lambert a demandé jeudi à François Hollande et Jean-Marc Ayrault de désavouer M. Montebourg qui bafoue délibérément les engagements pris par le Président. Le président avait écarté en juillet toute exploitation durant son quinquennat.

M. Lambert tient à rappeler que le gaz de schiste propre n'existe pas puisque son exploitation dégagera du CO2 à l'origine directe du réchauffement climatique, écrit-il par ailleurs.

M. Montebourg a dit jeudi dernier qu'il espérait convaincre François Hollande d'avancer sur la recherche de techniques propres pour l'exploitation des gaz et pétrole de schiste.

Le ministre Philippe Martin avait critiqué son collègue en soulignant que la France cherchait à réduire de 30% d'ici 2030 sa consommation d'hydrocarbures.






Commenter Gaz de schiste: Montebourg veut promouvoir une technique expérimentale propre


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 octobre 2017 à 21:09

Le pétrole termine en baisse, les inquiétudes sur l'Irak s'a…

NYC/Cours de clôture: Le prix des barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en baisse jeudi, perdant...

jeudi 19 octobre 2017 à 18:13

Le pétrole recule malgré le risque géopolitique

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, le risque de perturbation de la production irakienne ne convainquant pas...

jeudi 19 octobre 2017 à 16:53

Rosneft devrait augmenter de 5% sa part dans le gisement égy…

Milan: Le géant semi-public russe des hydrocarbures Rosneft réfléchit à augmenter de 5% sa participation dans l'immense gisement gazier offshore égyptien de...

jeudi 19 octobre 2017 à 15:34

Le pétrole, lesté par les stocks américains, ouvre en baisse…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait jeudi à l'ouverture, lesté par la hausse des réserves...

jeudi 19 octobre 2017 à 13:41

Le marché du pétrole se rééquilibre plus vite que prévu (Ope…

Londres: Le secrétaire général de l'Opep, Mohammed Barkindo, s'est félicité jeudi à Londres du rééquilibrage du marché mondial du pétrole et a...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:47

Le pétrole baisse un peu dans un marché toujours hésitant

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, mais restaient cantonnés dans la fourchette étroite dans laquelle...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:39

Bagdad critique vivement l'accord entre le Kurdistan et Rosn…

bagdad: Le gouvernement irakien s'en est pris vivement jeudi, sans le nommer, à l'accord signé la veille par le géant semi-public russe...

jeudi 19 octobre 2017 à 09:09

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

jeudi 19 octobre 2017 à 05:37

Le pétrole en petite baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en Asie dans un marché peu rasséréné par l'annonce d'un recul des stocks de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite