Menu
RSS
A+ A A-

Début des livraisons de pétrole sur la portion sud de l'oléoduc Keystone

prix-du-petrole montrealmontreal: Le groupe TransCanada a annoncé mercredi le début de l'exploitation du tronçon sud de l'oléoduc Keystone XL, entre l'Oklahoma et les raffineries du Texas, sur la côte américaine du golfe du Mexique.
Cette portion de l'oléoduc, longue de 780 km et située entièrement en territoire américain, ne faisait pas l'objet de controverses importantes, contrairement à celle entre la province canadienne de l'Alberta et l'Etat du Nebraska, qui reste soumise à l'approbation du président Barack Obama.

La portion sud de l'oléoduc offre un lien direct d'une grande capacité -- 700.000 barils par jour initialement -- entre l'important centre de stockage de Cushing, en Oklahoma, et les raffineries du sud du Texas.

Il permet de désengorger les citernes de Cushing, dont la capacité d'entreposage a été augmentée de 2,25 millions de barils de pétrole. Les livraisons de pétrole aux raffineries du Texas ont débuté mercredi. L'oléoduc fournit à ces raffineries américaines l'occasion d'utiliser davantage de pétrole brut produit aussi bien au Canada qu'aux Etats-Unis, a dit le PDG du groupe canadien, Russ Girling, dans un communiqué.

La portion nord de l'oléoduc Keystone XL, entre l'Alberta et le Nebraska (centre) en passant par le Montana et le Dakota du Sud, a fait l'objet de nombreux examens aux Etats-Unis depuis sa présentation en 2008, notamment du département d'Etat, qui poursuit l'étude de son impact potentiel sur l'environnement, avant de faire une recommandation finale au président Obama. Un autre tronçon de l'oléoduc entre Cushing et le Nebraska est aussi en opération depuis trois ans.

TransCanada a dû modifier le tracé initial de la portion nord du projet d'oléoduc dans le Nebraska pour protéger des nappes d'eau potable, mais il soulève encore une forte opposition de la part d'écologistes qui critiquent aussi l'origine du pétrole acheminé. Les sables bitumineux de l'Alberta nécessitent une extraction énergivore et productrice d'un grand volume de gaz à effet de serre.

jl/mbr/jpr

TRANSCANADA






Commenter Début des livraisons de pétrole sur la portion sud de l'oléoduc Keystone


Les Compagnies pétrolières Canadiennes et Québécoises

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

jeudi 16 novembre 2017

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison d'une fuite de pétrole détectée dans l'Etat américain du Dakota du Sud (centre-nord).

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite