Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole bénéficie toujours de l'optimisme sur la demande mondiale

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse mardi en fin d'échanges européens, dopés par l'optimisme des investisseurs sur la demande mondiale de brut et des doutes sur la normalisation de la situation en Libye.
Vers 17H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars valait 107,15 dollars sur l'intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 80 cents par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange(Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en février, dont c'est le dernier jour de cotation, gagnait 18 cents, à 94,55 dollars.

La réévaluation à la hausse de la demande mondiale de pétrole pour 2014 par l'Agence internationale de l'énergie (AIE) a provoqué une forte hausse du Brent et du WTI à des plus hauts depuis quelques semaines, expliquait Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

Le fait que l'AIE prévoit une demande mondiale en hausse de 1,3 million de barils par jour (mbj), grâce à la reprise économique mondiale, a soutenu les prix du pétrole, abondait Abhishek Deshpande, analyste chez Natixis.

Le Brent a ainsi atteint vers 14H00 GMT un maximum depuis le 9 janvier, à 108 dollars, tandis que le WTI a atteint à la même heure son plus haut niveau depuis le 3 janvier, à 95,20 dollars.

Cette année, l'AIE s'attend désormais à une consommation mondiale record d'or noir de 92,5 millions de barils par jour (mbj), contre 92,1 mbj prévus en décembre, soit 1,3 mbj de plus qu'en 2013, selon son rapport mensuel publié mardi.

Également selon l'AIE, c'est la première fois depuis 2010 que la demande des pays de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) augmente, ce qui est un indicateur du retour de la croissance dans les économies développées, relevait M. Deshpande.

La semaine dernière, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) avait également légèrement relevé sa prévision de demande mondiale de brut pour 2013 et 2014, là aussi du fait d'une amélioration du contexte économique en Amérique du Nord et en Europe.

Par ailleurs, les cours du brut étaient soutenus par les doutes des investisseurs sur la rapidité de la normalisation de la production pétrolière en Libye, indiquaient les experts de Commerzbank.

Malgré le fait que le Premier ministre libyen a annoncé que les terminaux pétroliers de l'Est du pays (...) seraient rouverts dans quelques jours, c'est difficilement faisable en pratique, soulignaient-ils.

Ces terminaux pétroliers sont bloqués depuis des mois par des protestataires qui réclament l'autonomie de leur région et le partage des revenus pétroliers entre Tripoli et l'Est du pays.






Commenter Le pétrole bénéficie toujours de l'optimisme sur la demande mondiale


Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite