Menu
RSS
A+ A A-

Le brut recule un peu, dans un contexte d'offre abondante

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole reculaient un peu jeudi en fin d'échanges européens, dans un marché pénalisé par une offre abondante tandis que les perspectives de demande restent moroses.

Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février, dont c'est le dernier jour de cotation, valait 106,99 USD sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 14 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance perdait 4 cents, à 94,13 USD.

Les cours du brut avaient réussi à rebondir mercredi, grâce à une réduction des stocks de brut américains plus forte que prévu, mais "la tendance de fond reste à la baisse étant donné l'abondance d'offre sur le marché et la perspective d'une augmentation de l'offre depuis la Libye et l'Iran", expliquaient les économistes de Commerzbank.

Ces derniers jours, la Libye a réussi à redresser quelque peu sa production de brut, à environ 600'000 barils par jour contre 250'000 barils par jour au plus fort des troubles qui perturbent son secteur énergétique.

Et la nouvelle période de négociations qui s'ouvrira début février entre l'Iran et les grandes puissances sur le programme nucléaire de Téhéran pourrait mener, en cas de succès, à la levée complète des sanctions - dont celles sur les exportations de brut du pays.

Face à cette offre abondante, la demande ne devrait pas beaucoup augmenter cette année.

Ainsi, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a revu en très légère hausse sa prévision de demande mondiale de brut pour 2014, à 90,91 millions de barils par jour (mbj) contre une précédente estimation de 90,84 mbj.

Même si cela représente une demande en hausse d'un peu plus d'un million de barils par jour par rapport à 2013 (89,86 mbj), c'est insuffisant pour absorber le surplus d'offre pouvant venir de la Libye et de l'Iran.

Car, selon Commerzbank, "si l'offre de pétrole actuellement manquante depuis la Libye et l'Iran devait retourner sur le marché, l'offre mondiale de brut augmenterait d'environ 2 millions de barils par jour".

afp/jh



(AWP / 16.01.2014 18h26)




Commenter Le brut recule un peu, dans un contexte d'offre abondante


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite