Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rebondit à New York, aidé par un dollar plus faible et la Chine

prix-du-petrole New YorkNew York: Le pétrole coté à New York a rebondi vendredi à New York, après une chute la veille à un plus bas en huit mois, profitant d'un dollar plus faible et d'une demande chinoise de bonne tenue.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en février s'est apprécié de 1,06 dollar, à 92,72 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché pétrolier a trouvé un peu de soulagement dans les marchés financiers, avec une baisse du dollar après le rapport décevant sur l'emploi américain, qui a donné un coup de pouce aux prix du brut, a noté Carl Larry, de Oil Outlooks and Opinion.

Contre toute attente, les créations d'emplois dans le pays en décembre aux Etats-Unis sont ressorties beaucoup plus faibles que prévu, à 74.000 emplois contre 197.000 attendus.

Et, si le taux de chômage américain a enregistré un recul encourageant ce mois-là -- tombant à son plus bas niveau depuis octobre 2008-- à 6,7%, contre 7% attendu, les investisseurs notaient que cette baisse était en partie liée au recul de la population active. En effet, en abandonnant leurs recherches, de nombreux sans-emploi disparaissent des statistiques.

Ces nouvelles moins bonnes que prévu sur l'économie américaine tendaient à faire fuir temporairement les acheteurs du dollar.

D'autant plus que s'éloigne la perspective d'une réduction brutale d'un programme de soutien monétaire énorme de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui tend à diluer la valeur du dollar et est conditionné à l'amélioration de l'économie des Etats-Unis et de l'emploi américain. La Fed a décidé le mois dernier de ramener ses rachats d'actifs mensuels de 85 à 75 milliards de dollars.

Sur le front de la demande, les prix trouvaient du soutien dans les solides données sur les importations chinoises, ont expliqué les experts de Commerzbank.

La Chine a importé 6,31 millions de barils de brut par jour en décembre, soit 10% de plus qu'en novembre, ce qui constitue un nouveau record selon les économistes de la banque allemande.

Deuxième consommateur mondial d'or noir, la Chine est devenue en septembre dernier le premier importateur mondial de brut, dépassant les États-Unis dont la production nationale ne cesse d'augmenter.






Commenter Le pétrole rebondit à New York, aidé par un dollar plus faible et la Chine

Commentaires   

0 #2 Prix du Baril 14-01-2014 10:40
Citation en provenance du commentaire précédent de lartilleux :
et toujours pas de baisse à la pompe en france malgré une baisse du baril....brent !


Bonjour,

Les prix des carburants vendus aux pompes des stations-servic e françaises se sont très légèrement repliés la semaine dernière, d'après des relevés officiels publiés lundi, grâce à un repli des prix du pétrole depuis le début de l'année.

Carburant privilégié des Français avec plus de 80% des ventes, le gazole valait en moyenne 1,3303 euro le litre vendredi, contre 1,3389 euro une semaine plus tôt, selon les relevés hebdomadaires du ministère de l'Ecologie et de l'Energie.

L'essence sans plomb 95, deuxième carburant le plus vendu en France, atteignait 1,5000 euro le litre, soit 0,78 centime de moins en une semaine.

L'essence sans plomb 98 s'affichait elle à 1,5557 euro le litre, conte 1,5634 euro la semaine précédente.
0 #1 lartilleux 13-01-2014 10:47
et toujours pas de baisse à la pompe en france malgré une baisse du baril....brent ! la cause ? tva ?


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 26 juillet 2017 à 06:42

L'embellie se poursuit en Asie pour le pétrole

Singapour: Les cours du pétrole demeuraient orientés en nette hausse, mercredi en Asie, en raison d'estimations d'une forte baisse des réserves américaines...

mardi 25 juillet 2017 à 23:36

Colombie: oléoduc hors service depuis près de deux mois à ca…

Bogota: L'oléoduc Caño Limon-Coveñas, le deuxième plus important de Colombie, est hors service depuis près de deux mois suite à des attaques...

mardi 25 juillet 2017 à 21:06

Le pétrole dopé par les promesses de l'Arabie saoudite

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi, entraînés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses...

mardi 25 juillet 2017 à 18:11

Le pétrole grimpe, soutenu par l'Arabie saoudite

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement mardi en fin d'échanges européens, dopés par les propos rassurants de l'Arabie saoudite lors de...

mardi 25 juillet 2017 à 15:33

Le pétrole, galvanisé par l'Arabie saoudite, ouvre en hausse…

New York: Les cours du pétrole étaient encore stimulés mardi à l'ouverture à New York par l'annonce d'une baisse des exportations de...

mardi 25 juillet 2017 à 12:30

Le pétrole poursuit sa hausse après la réunion de Saint-Péte…

Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse mardi en cours d'échanges européens au lendemain de la réunion de Saint-Pétersbourg des pays...

mardi 25 juillet 2017 à 10:28

TechnipFMC annonce une grosse erreur dans ses comptes, le ti…

Paris: Le groupe parapétrolier TechnipFMC chutait de plus de 8% mardi en Bourse, après avoir surévalué de 209,5 millions de dollars ses...

mardi 25 juillet 2017 à 05:26

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie après Saint-Pétersbour…

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper, mardi en Asie, galvanisés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses exportations et...

lundi 24 juillet 2017 à 21:27

Le pétrole, rassuré par l'Arabie saoudite, termine en hausse…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé lundi à New York, encouragés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite