Menu
RSS
A+ A A-

Le brut rebondit à New York, avant une vague de froid aux Etats-Unis

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole rebondissaient légèrement lundi à New York à l'ouverture, les investisseurs tablant notamment sur une plus forte demande aux Etats-Unis en raison d'une vague de froid.

Vers 14H20 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en février, qui avait accusé de fortes pertes la semaine dernière, prenait 14 cents et s'échangeait à 94,10 USD.

Les prix du brut new-yorkais s'étaient dépréciés de plus de 6 USD la semaine dernière, plombés par la perspective d'un prochain retour à la normale de la production libyenne.

Mais les opérateurs tablent désormais sur "une consommation accrue de produits pétroliers alors qu'une vague de froid" s'apprête à faire frissonner les Etats-Unis, a avancé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates, "ce qui soutient les prix du pétrole".

Les Américains se préparaient en effet lundi à affronter un froid record dans le centre et le nord-est des Etats-Unis, où une nouvelle baisse des températures ressenties, jusqu'à -50°C, est attendue cette semaine.

D'autre part, "l'on continue à ressentir les effets de la crainte de perturbations de l'approvisionnement en pétrole au Soudan", a continué l'expert.

Les combats se sont intensifiés dimanche dans plusieurs régions au Soudan du Sud - dont l'économie repose entièrement sur l'exploitation du pétrole - alors que les négociations directes prévues entre les deux camps qui s'affrontent depuis trois semaines, ont mis un certain temps avant de s'ouvrir en Ethiopie cet après-midi.

Les troubles en Irak, gros producteur pétrolier, inquiétaient aussi les investisseurs, ont noté quant à eux les experts de Commerzbank.

Un oléoduc qui achemine le brut du nord de l'Irak au terminal pétrolier turc de Ceyhan (sur la Méditerranée) a été bombardé la semaine dernière, provoquant un arrêt du pompage du brut.

Les oléoducs, par lesquels transite une large portion du pétrole irakien destiné à l'exportation, sont souvent pris pour cible par les insurgés, ce qui affecte les exportations.

afp/jh



(AWP / 06.01.2014 16h03)




Commenter Le brut rebondit à New York, avant une vague de froid aux Etats-Unis


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 23 août 2017 à 21:05

Le pétrole porté à New York par la baisse des stocks de brut

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York a terminé en hausse mercredi après l'annonce d'une baisse, pour la huitième semaine...

mercredi 23 août 2017 à 19:08

Rosneft obtient en justice des dommages massifs liés à son r…

Moscou: La justice russe a condamné mercredi la holding russe AFK Sistema à verser des dommages gigantesques au géant pétrolier semi-public Rosneft...

mercredi 23 août 2017 à 18:06

Le pétrole remonte, les stocks américains baissent

Londres: Les cours du pétrole remontaient mercredi en fin d'échanges européens, soutenus par la baisse des réserves américaines la semaine dernière, qui...

mercredi 23 août 2017 à 16:55

USA: les stocks de brut se replient pour la 8e semaine consé…

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse quasi conforme aux attentes la semaine dernière aux Etats-Unis tandis que...

mercredi 23 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en baisse à New York avant le rapport sur l…

New York: Le pétrole coté à New York s'affichait en légère baisse à l'ouverture mercredi, le marché restant prudent avant le rapport...

mercredi 23 août 2017 à 12:44

Cambodge: une société de Singapour remporte un contrat pétro…

Phnom penh: Une société singapourienne a été choisie mercredi par le Cambodge pour exploiter le premier gisement pétrolier de ce pays en...

mercredi 23 août 2017 à 12:10

Le pétrole hésite avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens, effaçant leurs gains de la veille avant la publication des...

mercredi 23 août 2017 à 06:53

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient en Asie mercredi, les investisseurs se focalisant sur des estimations faisant état d'une hausse des stocks...

mardi 22 août 2017 à 21:56

Le PDG de Chevron va démissionner

Washington: Le PDG de la compagnie pétrolière Chevron John Watson va démissionner au moment où les prix de l'or noir continuent de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite