Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole affaibli à New York par l'espoir d'un regain de production en Libye

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole se sont repliés lundi à New York, cédant du terrain après avoir grimpé au-dessus de la barre des 100 dollars et face à l'espoir de voir la Libye reprendre bientôt ses exportations.
Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en février a clôturé en baisse de 1,03 dollar pour s'établir à 99,29 dollars.

Le baril de brut américain avait gagné près de 8 dollars entre début décembre et la fin de la semaine dernière. Aussi, après avoir porté le cours au-delà du seuil symbolique des 100 dollars vendredi, le marché a engrangé quelques bénéfices, estimait Gene McGillian de Tradition Energy.

Ce repli est toutefois un peu surprenant aux yeux de Robert Yawger de Mizuho Securities USA dans la mesure où le rapport hebdomadaire du département américain de l'Energie (DoE) publié vendredi avait tout pour faire monter les prix.

Le recul des réserves de brut, qui ont diminué de 4,7 millions de barils (lors de la semaine achevée le 20 décembre), est deux fois plus fort que prévu, les stocks d'essence et de produits distillés ont aussi baissé, et les raffineries fonctionnent à une cadence plus vue depuis juillet, remarquait-il.

Toutefois, ajoutait Robert Yawger, quand on prend un peu de recul, le marché estime sans doute que l'offre reste largement suffisante aux Etats-Unis.

La production de brut ne cesse en effet de progresser aux Etats-Unis: quelque 8,111 millions de barils par jour ont été extraits la semaine finissant le 20 décembre, soit un niveau record depuis septembre 1988.

Gene McGillian estimait de son côté qu'une partie du recul des stocks de brut était liée à des considérations fiscales de fin d'année et qu'il ne serait pas surprenant de voir ces réserves remonter dès que 2014 sera entamé.

Autre facteur jouant lundi en faveur d'un repli des cours du brut: la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé sur son site internet avoir repris certaines opérations pétrolières au cours du week-end.

La perspective d'une reprise des exportations libyennes de brut pèsent sur les cours du pétrole car en temps normal, le pays produit 1,5 million de barils par jour. Mais des protestataires armés bloquent depuis fin juillet les principaux terminaux pétroliers dans l'Est libyen, provoquant une chute de la production à 250.000 barils/jour.

jum/soe/rhl

MIZUHO FINANCIAL GROUP






Commenter Le pétrole affaibli à New York par l'espoir d'un regain de production en Libye


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite