Menu
RSS
A+ A A-

Crise pétrolière en Libye: des médiations en cours

prix-du-petrole tripolitripoli: Le Premier ministre libyen Ali Zeidan a affirmé mercredi que des médiations de dernière chance étaient en cours pour trouver une issue à la crise pétrolière provoquée par la fermeture depuis plusieurs mois d'importants terminaux pétroliers dans l'Est du pays.
Des délégations dont des tribus ont à leur propre initiative décidé de mener une médiation pour trouver une issue à la crise, a indiqué M. Zeidan lors d'un point de presse.

Des protestataires armés bloquent depuis fin juillet les principaux terminaux pétroliers dans l'Est libyen. Cette action a provoqué une chute de la production de pétrole à 250.000 barils/jour, contre près de 1,5 Mb/j avant le début de ce mouvement.

Nous avons préféré donner une opportunité à ces initiatives qui seront les dernières, a indiqué M. Zeidan, soulignant qu'en cas d'échec le gouvernement prendrait ses responsabilités, sans donner davantage de précisions.

Il a toutefois indiqué que la crise née de la fermeture des terminaux pétroliers prendra fin en janvier.

Le chef des gardes qui bloquent ces installations pour réclamer l'autonomie de la Cyrénaïque avait décidé le 15 décembre de maintenir le blocage en raison de la non-satisfaction par le gouvernement de trois conditions, dont l'attribution à leur région d'une part des revenus pétroliers.

M. Zeidan a indiqué ne pas négocier avec ces gardes qu'il ne reconnaît pas, les accusant d'avoir trahi la mission qui leur avait été confiée de sécuriser ces sites pétroliers. Ils sont visés par un mandat de dépôt délivré par la procureur, a-t-il dit.

Cette crise des ports pétroliers a fait baisser les revenus de l'Etat de 60%, a indiqué M. Zeidan alors que fin novembre il avait estimé cette baisse de 80%.

En raison de l'arrêt des exportation pétrolières (...) l'élaboration du budget a été retardée, a-t-il ajouté, expliquant qu'en raison de cette crise des dispositions ont été prises dont la réduction des dépenses de l'Etat.

Le mouvement de protestation dans l'est du pays avait coûté au pays 9 milliards de dollars depuis le début du mouvement en juillet, selon le ministre du pétrole, Abdelbari al-Aroussi.

Principale ressource du pays, le pétrole représente plus de 80% des revenus de l'Etat.






Commenter Crise pétrolière en Libye: des médiations en cours


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite