Menu
RSS
A+ A A-

Total: grève toujours en cours dans trois raffineries sur cinq

prix-du-petrole ParisParis: Trois des cinq raffineries du groupe Total en France étaient toujours affectées par une grève lundi, suite à un mouvement reconductible lancé il y a dix jours par la CGT et FO, a-t-on appris auprès des syndicats.
Le mouvement a été reconduit à la raffinerie de Normandie à Gonfreville-l'Orcher (Seine-Maritime), celle de Provence à Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône) et celle de Feyzin (Rhône), ainsi que dans deux usines, a indiqué à l'AFP le coordinateur CGT de Total Eric Sellini après des Assemblées générales en début d'après-midi.

Les deux autres raffineries du groupe -Donges (Loire-Atlantique) et Grandpuits (Seine-et-Marne)-, avaient auparavant mis fin au mouvement.

Celui-ci porte sur les salaires, les syndicats appelant la direction à négocier, alors que la CGT réclame notamment une augmentation minimale de 100 euros ainsi qu'une prime de 1.500 euros.

Mais, rétorque le groupe qui souligne que l'arrêt prolongé des unités fragilise les sites dans le contexte actuel, le dialogue social a eu lieu puisque trois organisations syndicales (la CFDT, la CFE-CGC et la Sictame, syndicat maison) ont signé un accord qui prévoit notamment une augmentation générale de 1,5%.

Selon M. Sellini, le mouvement est par ailleurs entré dans une phase un peu particulière lundi parce qu'alors qu'un certain nombre de salariés doivent assurer la sécurité des sites, ceux qui étaient de relève ont refusé de rentrer dans l'usine.

D'après le syndicaliste, cette décision a provoqué l'envoi d'huissiers et la direction va sans doute demander au préfet de lancer des réquisitions.

Franck Manchon (FO) a pointé un risque pour la sécurité industrielle des sites classés Seveso 2, du fait de cette situation.

Sur ce sujet, Total n'a pas souhaité faire de commentaire.

Outre les deux raffineries de Total qui ont cessé la grève, trois autres raffineries exploitées par d'autres entreprises fonctionnent dans l'Hexagone.

La direction de Total et le représentant du secteur pétrolier en France ont souligné ces derniers jours que l'approvisionnement n'était pas perturbé, en partie grâce à des importations.

chl/db/nas

TOTAL






Commenter Total: grève toujours en cours dans trois raffineries sur cinq


La Compagnie pétrolière française Total

Le Liban donne son feu vert pour les premières explorations d'hydrocarbur…

jeudi 14 décembre 2017

Beyrouth: Le gouvernement libanais a approuvé jeudi une offre présentée par un consortium alliant le groupe pétrolier français Total, l'italien ENI et le russe Novatek, pour les premières explorations d'hydrocarbures au large du pays, en Méditerranée.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:47

"Force majeure" autour de l'oléoduc Forties en mer…

Londres: Le groupe pétrochimique Ineos a déclaré l'état de "force majeure" après l'arrêt pour cause de fêlure du principal olédoduc pétrolier de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite