Menu
RSS

Raffinage-pétrochimie: Total devrait subir de lourdes pertes en France en 2013

prix-du-petrole ParisParis: Total prévoit entre 450 et 500 millions d'euros de pertes cette année dans sa branche raffinage-pétrochimie en France, a indiqué mercredi un porte-parole du géant pétrolier français, confirmant une information des Echos.
Le premier raffineur d'Europe, qui exploite cinq des huit raffineries en activité en France, continue à subir la crise du secteur sur le Vieux Continent et la concurrence internationale, du Moyen-Orient mais aussi des Etats-Unis.

Le gaz et le pétrole de schiste outre-Atlantique ont redressé ces dernières années un secteur américain qui connaissait une crise similaire à celle observée en Europe.

En France, la rentabilité des raffineries souffre aussi de la très forte diéselisation du parc automobile, qui les contraint à exporter leur surplus d'essence tandis que des cargaisons de gazole sont importées, ainsi que de l'érosion de la consommation de carburants.

Selon l'Union française des industries pétrolières (Ufip), citée par les Echos, les pertes dans le raffinage devraient atteindre 700 à 750 millions en France cette année. En 2009 et 2011, années noires, les pertes avaient déjà avoisinées le milliard d'euros, rappelle le quotidien.

La France est passée en quatre ans de 12 à 8 raffineries actives: celle de Petroplus à Petit-Couronne (Seine-Maritime) a fermé en avril faute de repreneur et celle de la LyondellBasell à Berre (Bouches-du-Rhône) est mise sous cocon depuis deux ans dans l'attente d'un éventuel rachat.

Total avait lui arrêté sa raffinerie près de Dunkerque en 2010 et Petroplus avait fermé un site à Reichstett (Bas-Rhin) l'année suivante.

map/fga/pb

TOTAL

LYONDELLBASELL INDUSTRIES






Commenter Raffinage-pétrochimie: Total devrait subir de lourdes pertes en France en 2013

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


La Compagnie pétrolière française Total

Le PDG de Total salue la décision de l'Opep de prolonger ses quotas

vendredi 26 mai 2017

Paris: Le PDG du géant pétrolier français Total, Patrick Pouyanné, a salué vendredi la décision de l'Opep et de ses partenaires de prolonger leurs limitations de production jusqu'en mars 2018 pour soutenir les prix, estimant qu'elle contribuerait à une...


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 27 juin 2017 à 15:47

Le pétrole ouvre en hausse, porté par la faiblesse du dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en hausse mardi à New York, portés par un accès de faiblesse...

mardi 27 juin 2017 à 15:08

Rosneft se dit victime d'une "puissante attaque informa…

Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft s'est dit victime mardi d'une "puissante attaque informatique" visant ses serveurs, précisant que sa production...

mardi 27 juin 2017 à 12:33

Le pétrole tente de se reprendre mais reste sous pression

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mardi en cours d'échanges européens, tentant de nouveau de se reprendre mais restant proches...

mardi 27 juin 2017 à 07:13

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse mardi en Asie, les prix continuant à se stabiliser après cinq semaines...

lundi 26 juin 2017 à 21:08

Le pétrole termine en hausse, le marché tente de se stabilis…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi, poursuivant leur stabilisation et profitant d'achats à bon compte...

lundi 26 juin 2017 à 20:54

France: les prix des carburants poursuivent leur baisse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué de se replier la semaine dernière, tombant au plus bas...

lundi 26 juin 2017 à 18:07

Russie: le pétrolier Rosneft obtient des excuses d'un média …

Moscou: L'un des rares médias jugés indépendants en Russie, RBK, a présenté lundi des excuses au pétrolier Rosneft et son influent patron...

lundi 26 juin 2017 à 17:59

Le pétrole peine à trouver une direction

Londres: Les cours du pétrole peinaient à accrocher un cap lundi en fin d'échanges européens, oscillant faiblement autour de l'équilibre après la...

lundi 26 juin 2017 à 15:33

Le pétrole ouvre en hausse à New York, aidé par le dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère hausse lundi à New York, aidés par des achats à...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite