Menu
RSS
A+ A A-

Carburants dans les DOM: le secteur pétrolier pose ses conditions à une concertation

prix-du-petrole ParisParis: Les représentants du secteur pétrolier d'outre-mer acceptent l'invitation de leur ministère de tutelle à une concertation sur un projet de décret contesté visant à réguler les prix des carburants, à la condition que le texte soit ajourné, selon un courrier transmis vendredi à l'AFP.
Le ministère des Outre-mer avait annoncé mardi qu'il recevrait les gérants de stations-service le 18 décembre et les compagnies pétrolières le 20 au sujet du projet de décret qui entend réguler à partir du 1er janvier 2014 les marges jugées trop élevées de ces entreprises dans les cinq départements d'outre-mer.

L'ensemble des acteurs de la filière carburants dans les départements d'outre-mer --raffineurs, importateurs, stockistes, transporteurs, distributeurs et gérants de stations-service -- souhaite répondre favorablement à votre invitation à une réunion de travail, écrivent les représentant du secteur.

Mais nous attendons, pour ouvrir cette concertation, qu'un engagement clair soit préalablement pris d'ajourner les projets en cours jusqu'à l'aboutissement de nos travaux, ont-ils réclamé.

Le courrier est signé notamment de l'intersyndicale des gérants de stations-service des DOM, de la société réunionnaise des produits pétroliers (SRPP, coentreprise de Total et Shell) et de la société anonyme de la raffinerie des Antilles (Sara, qui appartient à Total, Rubis et Esso).

Le ministère avait de son côté prévenu qu'une concertation ne consistait pas à demander uniquement l'ajournement ou l'abandon du décret.

Une source du secteur pétrolier a déploré l'absence de réelle volonté de concertation du ministère, la rencontre étant prévue après l'examen du texte par le Conseil d'Etat le 17 décembre.

Le nouveau décret, visant à lutter contre la vie chère, impose aux pétroliers de justifier de leur coût d'importation du carburant et plafonne à 9% les rendements financiers dans le raffinage et le stockage.

Les pompistes sont également contre le projet, par crainte d'être les victimes collatérales d'une récupération des marges de la part des pétroliers. Ils ont observé une journée de grève mardi.

A la différence de la métropole, les prix des carburants dans les DOM sont fixés chaque mois par le préfet.

mpa/map/dlm/eb

TOTAL

ROYAL DUTCH SHELL PLC

RUBIS

ESSO SOCIETE ANONYME FRANCAISE






Commenter Carburants dans les DOM: le secteur pétrolier pose ses conditions à une concertation


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite