Menu
RSS

l'AIE relève ses prévisions de demande mondiale en 2013 et 2014

prix-du-petrole ParisParis: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a relevé mercredi ses estimations pour la demande pétrolière mondiale en 2013 et 2014, en raison d'une hausse de la consommation des pays développés qui ne devrait toutefois pas s'inscrire dans la durée.

Dans son rapport mensuel sur le marché pétrolier, l'agence énergétique des pays développés dit tabler sur une consommation pétrolière mondiale de 91,2 millions de barils par jour (mbj) cette année, soit une croissance d'environ 1,2 mbj ou 1,3% par rapport à 2012, alors qu'elle anticipait 91 mbj en novembre.

Pour 2014, elle prévoit 92,4 millions de barils par jour, contre 92,1 mbj en novembre, ce qui correspond à une demande supplémentaire de 1,2 mbj sur un an, ou 1,3%.

Ces révisions à la hausse s'expliquent par une anticipation accrue des besoins en chauffage cet hiver, mais aussi par une demande plus forte que prévu des pays riches de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) au troisième trimestre, principalement les Etats-Unis et les pays d'Europe.

Mais, prévient le bras énergétique des pays de l'OCDE, "cette progression sera probablement de courte durée, car le rebond de l'après-récession ralentit et la région d'Asie-Océanie renoue avec une tendance structurelle de décroissance de la demande". Ainsi, au final, "ce sont les économies hors OCDE qui continueront à tirer la demande mondiale en 2013 et après".

En ce qui concerne l'offre pétrolière mondiale, elle a atteint 92,3 millions de barils par jour en novembre, soit 310'000 barils de plus par jour, tirée par la hausse de la production des pays non membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

La production hors Opep a grimpé de 470'000 barils par jour le mois dernier, à 56,16 mbj, grâce aux hydrocarbures de schiste en Amérique du Nord et à l'extraction en mer du Nord. Elle devrait bondir de 1,4 mbj cette année, et de 1,7 mbj en 2014, selon l'AIE.

En revanche, la production des pays de l'Opep, qui pompent environ un tiers du pétrole mondial, a reculé pour le quatrième mois consécutif en novembre, de 160'000 barils par jour à 29,73 mbj. La hausse en Iran, en Irak et en Angola n'a pas permis de compenser le repli de la Libye et, dans une moindre mesure, du Nigeria, du Koweït, des Emirats arabes unis et du Venezuela.

Mardi, l'Opep avait maintenu sa prévision d'une légère augmentation de la demande de pétrole en 2014 grâce à une accélération de la croissance mondiale, selon son rapport mensuel publié mardi.

Le Cartel, qui pompe environ un tiers du pétrole mondial, prévoit toujours une demande moyenne de 98,84 mbj l'an prochain, soit une hausse de 1,04 mjb comparé à 2013.

Pour cette année, elle devrait enregistrer une hausse plus modeste, de 0,87 mbj à 89,79 mbj.

afp/jh



(AWP / 11.12.2013 10h34)




Commenter l'AIE relève ses prévisions de demande mondiale en 2013 et 2014

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 27 juin 2017 à 12:33

Le pétrole tente de se reprendre mais reste sous pression

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mardi en cours d'échanges européens, tentant de nouveau de se reprendre mais restant proches...

mardi 27 juin 2017 à 07:13

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse mardi en Asie, les prix continuant à se stabiliser après cinq semaines...

lundi 26 juin 2017 à 21:08

Le pétrole termine en hausse, le marché tente de se stabilis…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi, poursuivant leur stabilisation et profitant d'achats à bon compte...

lundi 26 juin 2017 à 20:54

France: les prix des carburants poursuivent leur baisse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué de se replier la semaine dernière, tombant au plus bas...

lundi 26 juin 2017 à 18:07

Russie: le pétrolier Rosneft obtient des excuses d'un média …

Moscou: L'un des rares médias jugés indépendants en Russie, RBK, a présenté lundi des excuses au pétrolier Rosneft et son influent patron...

lundi 26 juin 2017 à 17:59

Le pétrole peine à trouver une direction

Londres: Les cours du pétrole peinaient à accrocher un cap lundi en fin d'échanges européens, oscillant faiblement autour de l'équilibre après la...

lundi 26 juin 2017 à 15:33

Le pétrole ouvre en hausse à New York, aidé par le dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère hausse lundi à New York, aidés par des achats à...

lundi 26 juin 2017 à 12:42

Le pétrole tente de se reprendre mais reste affaibli

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu lundi en cours d'échanges européens, tentant timidement de se reprendre après la dégringolade de...

lundi 26 juin 2017 à 07:38

Le pétrole rebondit légèrement en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse lundi en Asie, rebondissant après une semaine qui a vu l'or noir...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite