Menu
RSS
A+ A A-

Crise pétrolière en Libye: levée du blocage des terminaux le 15

prix-du-petrole tripoliTripoli: Le blocage des principaux terminaux pétroliers de l'Est libyen, entamé il y a plusieurs mois par des gardes en conflit avec le gouvernement, sera levé à partir du 15 décembre, a annoncé mardi le chef d'une puissante tribu de la région.
Nous considérons que les exportations de brut à partir des terminaux pétroliers reprendront à partir du 15 décembre, a déclaré Saleh al-Ateiwich, chef de la tribu d'al-Magharba, dont les protestataires sont issus.

Le chef des gardes des installations pétrolières, Ibrahim Jodhrane, a confirmé cette information lors d'une rencontre avec sa tribu à Nouafliya (est) retransmise en directe par la chaîne privée al-Nabaa.

Il a toutefois posé trois conditions, dont l'attribution à la région de la Cyrénaïque -dont il réclame l'autonomie dans le cadre d'une fédération - d'une part des revenus pétroliers.

Ibrahim Jodhrane s'était autoproclamé en août président du bureau politique de la Cyrénaïque et a oeuvré pour la formation d'un gouvernement local.

Selon le chef de la tribu d'al-Magharba qui compte parmi les plus puissantes dans l'est du pays, la plupart des gardes qui bloquent les sites pétroliers appartiennent à la tribu d'Ibrahim Jodhrane.

Des gardes des installations pétrolières dépendant du ministère de la Défense, en charge de la surveillance des installations pétrolières, bloquent, depuis fin juillet, les principaux terminaux pétroliers du pays situés dans l'est libyen.

Accusant dans un premier temps les autorités de vendre du pétrole de façon irrégulière, ces protestataires ont par la suite revendiqué l'application d'un système fédéral en Libye qui divisait le pays en trois régions administratives historiques: la Cyrénaïque, la Tripolitaine (ouest) et le Fezzane (sud), avant sa suppression en 1963.

Le Premier ministre libyen Ali Zeidan, à maintes reprises, a menacé de faire intervenir les forces de l'ordre avant d'y renoncer.

Il a aussi fait part du souci de son gouvernement de préserver les vies des citoyens après un soulèvement armé meurtrier qui a renversé en 2011 le régime de Kadhafi.

L'autonomie de la Cyrénaïque a été proclamée à plusieurs reprises depuis 2012, provoquant la colère du pouvoir central à Tripoli, mais sans que ce mouvement soit suivi de mesures concrètes.

Les partisans du fédéralisme ont annoncé le 12 novembre la création d'une compagnie pétrolière pour commercialiser le pétrole et une Banque régionale dans ce qui semble être un nouveau moyen de pression sur les autorités de Tripoli.

Dans le cadre de ce bras de fer , M. Jodhrane a accusé le gouvernement libyen de lui avoir remis des chèques pour un montant total de 30 millions de dinars (17,41 millions d'euros) en contrepartie de la levée du blocus des sites pétroliers. Une accusation réfutée par les autorités.

Le blocage des principaux terminaux pétroliers dans l'Est libyen, a provoqué une chute de la production de pétrole à 250.000 barils/jour, contre près de 1,5 million b/j avant le début de ce mouvement.

Fin novembre M. Zeidan a reconnu que la crise pétrolière avait entraîné ce riche pays pétrolier dans une crise économique, les revenus pétroliers, principale ressource, ayant chuté de 80%.






Commenter Crise pétrolière en Libye: levée du blocage des terminaux le 15


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite