Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole soutenu à New York par l'espoir d'une baisse des stocks

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole coté à New York progressaient nettement à l'ouverture mardi, les investisseurs anticipant un nouveau recul des stocks de brut aux Etats-Unis et saluant la mise en fonction d'un oléoduc américain.
Vers 14H20 GMT le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en janvier gagnait 1,20 dollar sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), à 98,54 dollars.

On s'attend à ce que l'API (la fédération américaine de l'industrie du pétrole) mardi soir et le DoE (le Département américain de l'Energie) mercredi fassent état d'une baisse importante des réserves de brut américain la semaine dernière, remarque John Kilduff d'Again Capital.

Les réserves d'or noir aux Etats-Unis avaient grimpé de près de 35 millions de barils entre mi-septembre et fin novembre. Mais elles ont commencé à refluer la semaine dernière, de 5,6 millions de barils, et les observateurs s'attendent à ce que cette tendance se poursuive.

Le prix du baril américain est aussi soutenu par toute l'histoire autour de l'oléoduc Keystone, qui va vraiment modifier le paysage pour le WTI, souligne John Kilduff.

La compagnie Transcanada a en effet indiqué qu'elle avait commencé à faire couler du brut dans la partie de l'oléoduc Keystone qui transporte du pétrole entre Cushing (Oklahoma), où est stocké le brut servant de référence au WTI, et les raffineries du golfe du Mexique. L'entreprise avait annoncé début décembre que l'oléoduc allait entrer officiellement en fonction le 3 janvier.

On pensait que cela allait être retardé mais ce n'est visiblement pas le cas. Cela va permettre de désengorger les réserves de Cushing, note John Kilduff.

Le cours du brut était aussi soutenu mardi par de bonnes statistiques en provenance de Chine, selon Matt Smith de Schneider Electric.

La production industrielle y a enregistré en novembre une hausse de 10,0% sur un an et les ventes de détail dans le pays ont augmenté de 13,7% sur un an en novembre, marquant une légère accélération par rapport mois précédent.

jum/sl/ide

TRANSCANADA

SCHNEIDER ELECTRIC






Commenter Le pétrole soutenu à New York par l'espoir d'une baisse des stocks


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 26 septembre 2017 à 22:35

Brésil: nouvelle mise aux enchères pétrolière, test pour Tem…

Rio de janeiro: Le Brésil met aux enchères mercredi 287 blocs pétroliers, une opération qui aura valeur de test pour le gouvernement...

mardi 26 septembre 2017 à 21:52

Canada: les réserves de brut léger revues en forte hausse

Montréal: L'Office national de l'énergie du Canada a revu mardi en forte hausse les réserves de pétrole brut léger de la province...

mardi 26 septembre 2017 à 21:42

Le pétrole termine en baisse à New York et Londres, freiné p…

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et Londres ont terminé en baisse mardi, affectés par des prises...

mardi 26 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole recule, prudence des marchés après le bond de lun…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après avoir atteint leur plus haut en deux ans, les marchés...

mardi 26 septembre 2017 à 17:32

Pétrole: deux nouvelles entités de Schlumberger en France to…

Paris: Deux nouvelles entités en France du groupe de services parapétroliers Schlumberger sont visés par un plan social, portant à trois le...

mardi 26 septembre 2017 à 16:07

Le pétrole, sous l'effet de prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait mardi à l'ouverture après être monté la veille à...

mardi 26 septembre 2017 à 12:27

Le pétrole recule de son plus haut en deux ans à Londres

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur bond de la veille provoqué par...

mardi 26 septembre 2017 à 05:58

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite