Menu
RSS
A+ A A-

Le brut new-yorkais hésite face aux bons chiffres sur l'emploi

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole coté à New York évoluaient en dents de scie peu après l'ouverture vendredi, les investisseurs hésitant sur l'attitude à adopter face à de bonnes nouvelles sur le front de l'emploi américain.

Vers 14H20 GMT (15h20 HEC) le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier lâchait 10 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), à 97,28 dollars après s'être affiché en nette hausse juste après le début de la séance.

Le taux de chômage aux Etats-Unis a reculé davantage que prévu en novembre, de 0,3 point, et s'est établi à 7%, son plus bas niveau depuis novembre 2008.

Dans le même temps, les Etats-Unis ont créé 203'0000 emplois, soit plus que ce à quoi s'attendaient les analystes.

"Ce sont des chiffres vraiment très solides", remarquait Carl Larry de Oil Outlooks and Opinion. "Cela reflète une économie plus forte, un marché de l'emploi plus fort, et devrait se traduire par une demande de brut plus importante grâce à une consommation d'essence, de diesel et de kérozène plus élevé", relevait-t-il.

Le rapport sur l'emploi confirme aussi la tendance positive observée sur d'autres indicateurs, comme l'annonce jeudi d'une croissance économique plus forte que prévu au troisième trimestre, à 3,6% en rythme annualisé.

Mais la réaction sur le marché du pétrole restait selon Carl Larry limitée car "pour l'instant, les investisseurs se concentrent sur les marchés actions et obligataire".

De plus, ces bons chiffres relancent les spéculations sur la politique monétaire de la banque centrale américaine.

L'institution pourrait être incitée à réduire dès sa prochaine réunion les 17 et 18 décembre son important soutien à l'économie en diminuant son programme d'achats de titres sur les marchés financiers, une mesure qui a entre autres effets de favoriser les actifs jugés plus risqués comme le pétrole.

Les opérateurs effectuaient aussi quelques prises de bénéfices suite à cinq séances consécutives de hausse. Le WTI a ainsi atteint jeudi en séance son plus haut depuis fin octobre (à 97,99 dollars).

afp/fah



(AWP / 06.12.2013 15h55)




Commenter Le brut new-yorkais hésite face aux bons chiffres sur l'emploi


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite