Menu
RSS
A+ A A-

Le brut poursuit son repli avant les stocks hebdomadaires américains

prix-du-petroleLondres : Les cours du pétrole restaient en légère baisse mercredi en cours d'échanges européens dans un marché indécis avant la publication des chiffres sur les stocks américains de produits pétroliers et toujours inquiet de la situation en Libye.

Vers 09H30 GMT (11H30 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai s'échangeait à 114,72 dollars sur l'InterContinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 44 cents par rapport à la clôture de mardi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance perdait 49 cents à 104,30 dollars.

Les prix pliaient sous le poids d'une nette hausse des stocks de brut aux Etats-Unis selon l'Institut du pétrole américain (API) à la veille de la publication du rapport officiel publié par le Département américain de l'Energie (DoE) mercredi.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, le DoE devrait faire état d'une hausse de 1,5 million de barils des stocks américains de brut sur la semaine dernière, tandis que les réserves d'essence auraient chuté de 1,7 million de barils et les produits distillés (dont gazole et fioul de chauffage) de 400.000 barils.

"Du fait des événements au Japon et en Libye, le rapport du DoE a été ignoré ces dernières semaines, mais l'attention des investisseurs commence à se détourner de ces événements" et devrait de nouveau se porter sur les stocks américains, commentait Olivier Jakob, analyste chez Petromatrix.

La consommation peine toujours à rebondir aux Etats-Unis, du fait d'une reprise économique à la peine, plombée par les difficultés persistantes auxquelles fait face le marché du travail.

Les investisseurs étaient ainsi attentifs à la publication mercredi des chiffres de l'emploi dans le secteur privé pour mars, avant le rapport mensuel officiel sur l'emploi et le chômage aux Etats-Unis prévu vendredi.

Si les inquiétudes liées aux événements géopolitiques en Afrique du nord ont quelque peu reculé, la situation reste tendue en Libye, où les activités pétrolières demeurent presque à l'arrêt.

Les forces du régime libyen de Mouammar Kadhafi ont repris mercredi matin le contrôle de la ville pétrolière de Ras Lanouf, forçant les rebelles à abandonner leurs positions et à fuir plus à l'Est, selon des journalistes de l'AFP.

Ras Lanouf, où se trouve une importante raffinerie, était tombé le 27 mars aux mains des insurgés dont l'avancée a été stoppée ces deux derniers jours par les forces du régime.

La Libye est secouée depuis mi-février par un mouvement de contestation, visant à obtenir le départ du colonel Kadhafi du pouvoir, qui s'est transformé ces dernières semaines en guerre civile.

Le "groupe de contact" sur la Libye a affiché son unité mardi à Londres autour du constat que le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi devait partir, tandis que Washington et Paris évoquaient un armement des insurgés pour l'y contraindre.

Au Japon, les autorités cherchent pour leur part à limiter les rejets radioactifs des quatre réacteurs dont les systèmes de refroidissement sont en panne à la centrale Fukushima Daiichi (Fukushima 1, nord-est) depuis le séisme et le tsunami du 11 mars.

fah

(AWP/30 mars 2011 12h57)

Commenter Le brut poursuit son repli avant les stocks hebdomadaires américains


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

mercredi 16 août 2017 à 15:46

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 8…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de...

mercredi 16 août 2017 à 12:17

Le pétrole monte, les réserves américaines auraient reculé

Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi en cours d'échanges européens alors que les stocks américains de brut auraient diminué...

mercredi 16 août 2017 à 07:05

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie après des estimations favorables sur l'état des stocks américains mais les inquiétudes persistantes...

mardi 15 août 2017 à 21:27

Le pétrole stagne, attentisme avant les stocks aux USA

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre mardi, les investisseurs se montrant prudents avant la publication des...

mardi 15 août 2017 à 18:09

Le pétrole recule devant un affaiblissement de la demande mo…

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens, la faiblesse de la demande mondiale et l'inquiétude d'une nouvelle augmentation...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite