Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole new-yorkais aidé par de bonnes nouvelles américaines

prix-du-petrole New YorkNew York: Le prix du pétrole coté à New York, aidé par des indicateurs américains encourageants, a légèrement progressé jeudi, réduisant ainsi l'écart avec le baril de Brent coté à Londres.
Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en janvier a grignoté 18 cents pour s'établir à 97,38 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour la même échéance a terminé à 110,98 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 90 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Les bonnes nouvelles sur le front de l'économie américaine ont certainement aidé le marché, relève Michaël Lynch de Strategic Energy and Economic Research.

Le département du Commerce a d'une part indiqué que l'économie des Etats-Unis avait progressé plus que prévu au troisième trimestre, affichant une croissance de 3,6% en rythme annualisé.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont d'autre part reculé davantage qu'attendu aux Etats-Unis pour la semaine close le 30 novembre.

Ces données encourageantes laissent espérer un regain de la consommation énergétique dans le pays, premier consommateur mondial d'or noir.

L'élément le plus intéressant sur le marché est toutefois le fait que l'écart entre les deux barils (de Brent et de WTI) continue de diminuer, remarque Michaël Lynch. Après s'être approché des 20 dollars la semaine dernière, il était jeudi inférieur à 14 dollars.

Le rebond du brut américain a été notamment entraîné par l'annonce lundi de la mise en fonction début janvier de la partie sud de l'oléoduc Keystone reliant Cushing (Oklahoma), où est stocké le brut servant de référence au WTI, aux raffineries du golfe du Texas.

Il a été accentué par un rapport des autorités américaines diffusé mercredi faisant état d'un net recul des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière.

A en croire ces deux facteurs, on devrait rapidement voir baisser les réserves de brut à Cushing, où les barils se sont accumulés ces derniers temps, note Michaël Lynch. Cette abondance d'offre à l'endroit où est gardé le pétrole servant de référence au WTI a largement tiré les cours vers le bas.






Commenter Le pétrole new-yorkais aidé par de bonnes nouvelles américaines


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite