Menu
RSS
A+ A A-

Carburants dans les DOM: le secteur pétrolier critique le décret Lurel

prix-du-petrole ParisParis: Les représentants du secteur pétrolier des départements d'outre-mer ont demandé jeudi à leur ministre de tutelle Victorien Lurel de revenir sur son projet de décret sur les prix régulés des carburants, aux conséquences économiques et sociales selon eux désastreuses.
Le projet de décret vise à réguler les marges jugées trop élevées des compagnies pétrolières dans les cinq départements d'outre-mer où, à la différence de la métropole, les prix sont fixés chaque mois par le préfet.

Malgré des sollicitations répétées et pour des raisons que nous ignorons, votre ministère s'entête à ne pas vouloir dialoguer, à ne pas vouloir écouter, à ne pas vouloir chercher à comprendre, écrivent les représentants du secteur dans une lettre ouverte au ministre, publiée par des journaux locaux.

Nous voilà aujourd'hui mis devant le fait accompli, informés en novembre de nouvelles dispositions à appliquer dès le 1er janvier 2014 et dont les conséquences économiques et sociales seront désastreuses, ajoutent-ils.

La lettre est signée de l'intersyndicale des gérants de stations-service des DOM, de la société réunionnaise des produits pétroliers (SRPP, coentreprise de Total et Shell), la société anonyme de la raffinerie des Antilles (Sara, qui appartient à Total, Rubis et Esso), du groupement de grossistes GPP et encore de transporteurs routiers.

Le projet de décret Lurel, qui remplace un précédent texte adopté en 2010 après un mouvement social, impose notamment aux pétroliers de détailler et de justifier leurs surcoûts d'importation et plafonne à 9% les rendements financiers dans le raffinage et le stockage, avec l'objectif de réduire les prix à la pompe.

Les gérants de stations-service craignent notamment que l'effritement des marges n'entraîne la disparition des pompistes, dont le métier perdure outre-mer mais a disparu en métropole.

Ils font valoir que le décret n'aurait qu'un impact minime pour le consommateur, voire qu'il pourrait faire augmenter les prix, la Sara ayant renoncé à la gestion des stocks stratégiques.

Il a fallu un énorme travail pour mettre en place le système actuel, au bénéfice de tous, plaident les pétroliers dans leur lettre.

Ces derniers réitèrent leur appel à une véritable concertation qui devrait s'appuyer sur une analyse préalable objective du dispositif actuel, avec tous les représentants de la filière.

Le secteur en outre-mer avait déjà dénoncé dans un courrier du 28 novembre à Jean-Marc Ayrault, dont l'AFP a eu copie, ce qu'il avait appelé le passage en force de Victorien Lurel.

map/mpa

TOTAL

ROYAL DUTCH SHELL PLC

RUBIS

ESSO SOCIETE ANONYME FRANCAISE






Commenter Carburants dans les DOM: le secteur pétrolier critique le décret Lurel


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite