Menu
RSS
A+ A A-

Fraudes sur les produits pétroliers: les distributeurs dénoncent le régime de sanctions

prix-du-petrole ParisParis: La Fédération française des combustibles, carburants et chauffage (FF3C) a réclamé mardi une révision du système de sanctions contre les distributeurs de produits pétroliers, pénalisés pour des fraudes commises par des clients utilisant des carburants à fiscalité réduite à la place du gazole routier.
Plusieurs entreprises de distribution sont actuellement poursuivies pour payer les taxes pétrolières à la place des fraudeurs, a dénoncé la FF3C dans un communiqué.

Le ministère (de l'Economie et des Finances) leur réclame plusieurs milliers d'euros et des petites entreprises risquent la faillite, a-t-elle ajouté.

Or, selon la fédération, la sanction s'applique même en l'absence de preuve de fraude du client: une simple présomption de fraude suffit.

Le système de sanctions actuel permet en effet aux services des Douanes d'imposer un redressement aux vendeurs de produits pétroliers qui ne peuvent fournir l'identité des acheteurs et leur adresse, même si le détournement n'est pas démontré, a expliqué à l'AFP Frédéric Plan, délégué général de la FF3C.

Or, de nombreux distributeurs et stations-service vendent du fioul domestique et du gazole non routier à la pompe, et ils n'ont pas le moyen légal de réclamer l'identité de leurs clients, qui peuvent leur raconter ce qu'ils veulent, a-t-il déploré.

Le montant du redressement peut atteindre trois fois l'écart de fiscalité entre le fioul domestique, par exemple, et le gazole routier, nettement plus cher, a-t-il précisé.

Pour 1.000 litres vendus, la facture peut ainsi s'élever 1.370 euros.

Selon M. Plan, une dizaine d'entreprises dans la région du Nord-Pas-de-Calais sont actuellement concernées par ce redressement, qui atteint plus de 100.000 euros pour l'une d'entre elles.

En Champagne-Ardenne, une entreprise qui se voit réclamer 22.000 euros est en incapacité de payer, a-t-il ajouté.

La FF3C réclame une modification de ce régime de sanctions, parce qu'on ne peut pas être condamnés sur des suppositions.






Commenter Fraudes sur les produits pétroliers: les distributeurs dénoncent le régime de sanctions


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 25 septembre 2017 à 18:41

Loi hydrocarbures: Hulot défend "l'axe principal" …

Paris: La loi sur l'interdiction de la production d'hydrocarbures est "l'axe principal" du plan climat du gouvernement, a défendu lundi le ministre...

lundi 25 septembre 2017 à 18:12

Le pétrole grimpe avec le référendum du Kurdistan irakien

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs craignant que le référendum du Kurdistan irakien sur...

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

lundi 25 septembre 2017 à 15:19

Le pétrole, surveillant le Kurdistan irakien, ouvre en hauss…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, aidé par des propos du président...

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

lundi 25 septembre 2017 à 10:32

L'Opep va discuter de la prolongation des réductions de prod…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Opep discutera en novembre de la prolongation des réductions de production qui ont stimulé les prix et...

lundi 25 septembre 2017 à 05:23

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite