Menu
RSS
A+ A A-

Le brut quasi stable à New York en attendant les stocks et l'Opep

prix-du-petrole New YorkNew York: Le cours du baril de pétrole new-yorkais évoluait tout près de l'équilibre mardi à l'ouverture, reprenant son souffle après la progression de la veille en attendant le rapport sur les stocks de brut aux Etats-Unis et une réunion de l'Opep.

Vers 14H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) grappillait 1 cent à 93,83 dollars.

"Après le flot d'indicateurs positifs" lundi, qui a tiré le prix du WTI vers le haut, et "avant le petit jeu des paris sur le rapport hebdomadaire des stocks de brut aux Etats-Unis et la rencontre de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) mercredi", le marché "ne fait presque rien" ce mardi, remarquait Matt Smith de Schneider Electric.

"Les marchés mondiaux semblent dans leur ensemble faire preuve d'un certain manque d'appétit pour le risque" et seul "un accès de faiblesse du dollar apporte un peu de soutien au brut", un billet vert plus faible rendant plus avantageux les achats de pétrole libellé dans la monnaie américaine pour les investisseurs munis d'autres devises, soulignait le spécialiste.

Pour acheter ou vendre, les investisseurs attendaient plutôt la publication mercredi du rapport hebdomadaire du département américain de l'Energie sur les stocks de produits pétroliers aux Etats-Unis, premier consommateur mondial d'or noir.

Ces réserves n'ont cessé de gonfler depuis la mi-septembre et certains observateurs anticipent enfin un recul cette semaine.

Le marché se plaçait aussi en retrait avant la réunion mercredi à Vienne des membres de l'Opep.

Selon plusieurs analystes, les membres du cartel devraient laisser inchangé leur plafond de production à 30 millions de barils par jour, niveau auquel il est fixé depuis fin 2011.

Mais "les rumeurs, murmures et commentaires des divers délégués de l'Opep font tanguer l'opinion du marché" sur ce qui pourrait ressortir de la rencontre, observait Matt Smith. "A cet égard, les rumeurs sur le fait que l'Irak pourrait être favorable à une réduction de sa production n'est pas à ignorer."

afp/rp



(AWP / 03.12.2013 15h35)




Commenter Le brut quasi stable à New York en attendant les stocks et l'Opep


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 16 janvier 2018 à 12:38

Le pétrole affaibli par une remontée du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, après avoir atteint la veille de nouveaux plus hauts depuis trois...

mardi 16 janvier 2018 à 03:34

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé, mardi matin en Asie, le Brent refluant après avoir enfoncé lundi la barre...

lundi 15 janvier 2018 à 19:20

Le pétrole new-yorkais toujours au plus haut depuis fin 2014

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York a inscrit lundi à la clôture un nouveau plus haut depuis décembre 2014...

lundi 15 janvier 2018 à 18:14

Le pétrole monte avec la faiblesse du dollar

Londres: Les cours du pétrole repoussaient lundi en fin d'échanges européens leurs plus hauts depuis plus de trois ans notamment grâce à...

lundi 15 janvier 2018 à 17:32

Les prix des carburants ont poursuivi leur hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué leur progression la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

lundi 15 janvier 2018 à 15:33

Le pétrole ouvre en légère hausse à New York

New York: Le prix du pétrole coté à New York ouvrait en légère hausse lundi, soutenu par la baisse du dollar et...

lundi 15 janvier 2018 à 13:01

Total verse près de 2 mds USD à Petrobras pour se renforcer …

Paris: Le géant pétrolier Total a indiqué lundi avoir versé près de 2 milliards de dollars (1,6 million d'euros) à Petrobras dans...

lundi 15 janvier 2018 à 12:14

Le pétrole stable, le marché hésite après de récents sommets

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient lundi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs récents sommets alors que plusieurs...

lundi 15 janvier 2018 à 11:34

Chine: la catastrophe écologique menace après le naufrage d…

Pékin: Le mastodonte gît au fond de l'eau, mais en surface la mer a continué à brûler: le naufrage du pétrolier iranien...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite