Menu
RSS
A+ A A-

Les prix à la pompe continuent à grimper en France

prix-du-petrole ParisParis: Les prix des carburants vendus aux pompes des stations-service françaises ont poursuivi leur remontée la semaine dernière, se renchérissant de plus d'un centime, d'après des relevés officiels publiés lundi.
Le gazole, qui représente plus de 80% des ventes de carburants en France, a augmenté de 1,6 centime et valait en moyenne 1,3327 euro le litre vendredi dernier, contre 1,3163 euro une semaine plus tôt, selon les relevés hebdomadaires du ministère de l'Ecologie et de l'énergie.

Deuxième carburant le plus vendu en France, le litre d'essence sans plomb 95 atteignait 1,4987 euro, contre 1,4883 une semaine plus tôt.

L'essence sans plomb 98 s'affichait elle à 1,5543 euro le litre, contre 1,5416 euro.

Cela reflète l'évolution des cours du pétrole brut, qui ont eux-même progressé la semaine dernière, profitant notamment de nouveaux signes d'une baisse de la production en Libye.

Le baril de brut léger américain (WTI), coté à New York, a profité aussi d'un accès de faiblesse du dollar face aux principales devises, qui rend plus attractifs les achats de brut libellés en monnaie américaine pour les investisseurs munis d'autres devises.

Le mouvement de hausse se poursuivait lundi à New York, soutenu par de bons indicateurs d'activité en Chine ou en Europe.

Cette semaine, les opérateurs de marché seront attentifs également à la réunion ordinaire de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui se tient mercredi à Vienne.

Selon les déclarations de plusieurs ministres du cartel et les attentes des analystes, l'Opep ne devrait pas changer son plafond collectif de production, fixé à 30 millions de barils par jour depuis deux ans.






Commenter Les prix à la pompe continuent à grimper en France

Commentaires   

0 #5 Lexlut 03-12-2013 14:43
Par contre pour ce qui est de qui doit payer les taxes, je suis tout à fait pour que ce soit le petit peuple pauvre et innocent qui les paye. En effet, si l'on veut diminuer notre dépendance au pétrole, soit on le fait par choix (mais le peuple est innocent, alors pourquoi changerait-il ?) soit on taxe les demandeurs = consommateurs pour les obliger à changer... Et oui, rien ne sert de taper la fourchette du gourmand ;)
+1 #4 Lexlut 03-12-2013 14:41
Je confirme le commentaire précédent, le brut vient de subir une chute libre alors que les prix à la pompe sont globalement stables...
Par contre pour ce qui est de qui doit payer les taxes, je suis tout à fait pour que ce soit le petit peuple pauvre et innocent qui les paye. En effet, si l'on veut diminuer notre dépendance au pétrole, soit on le fait par choix (mais le peuple est innocent, alors pourquoi changerait-il ?) soit on taxe les demandeurs = consommateurs pour les obliger à changer... Et oui, rien ne sert de taper la fourchette du gourmand ;)
0 #3 vincent 03-12-2013 08:53
une grande partie des taxes sur le pétrole que nous petit consommateur payons a la pompe devrait être payé par ses grosse compagnie de pétrole , la bourse et tous ce qui font du gras sans bougé sur notre dos..
0 #2 Robespierre 02-12-2013 17:12
Non, ça ne reflète pas l'évolution des cours du pétrole brut.
Celui-ci est globalement en forte baisse depuis plus d'un mois.
C'est le reflet du marché d'escrocs entretenu par les raffineurs et les revendeurs de carburants qui depuis un mois engrangent de somptueux bénéfices en "oubliant" de baisser les prix et les majorant dès que le brut manifeste le moindre petit rebond
+7 #1 Robespierre 02-12-2013 17:10
Non, ça ne reflète pas l'évolution des cours du pétrole brut.
Celui-ci est globalement en forte baisse depuis plus d'un mois.
C'est le reflet du marché d'escrocs entretenu par les raffineurs et les revendeurs de carburants qui depuis un mois engrangent de somptueux bénéfices en "oubliant" de baisser les prix et les majorent dès que le brut manifeste le moindre petit rebond


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite