Menu
RSS
A+ A A-

New York ouvre en baisse de 77 cents à 103,21 dollars le baril

prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole se repliaient mardi à New York à l'ouverture, alors que le marché voyait dans la progression des rebelles en Libye la possibilité d'une normalisation des exportations de brut du pays.

Vers 13h05 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mai s'échangeait à 103,19 dollars, en repli de 79 cents par rapport à la veille.

"Une partie de la prime liée aux craintes de voir les perturbations en Libye durer est en train de quitter le marché", a expliqué John Kilduff, d'Again Capital.

L'avancée des rebelles en Libye donnait espoir aux investisseurs de voir les exportations de brut reprendre. Les ports pétroliers de Brega et Ras Lanouf sont revenus aux mains des opposants au colonel Kadhafi.

Ceux-ci ont toutefois été contraints de reculer sous le feu des forces loyales au dirigeant libyen mardi alors qu'ils tentaient de prendre la ville de Syrte.

"Il reste des interrogations", a reconnu John Kilduff. "Il semble qu'on se dirige au moins vers une sorte de stabilisation" des prix.

Le cours du baril s'est replié au cours des trois dernières séances après un pic à près de 107 dollars.

Lundi, l'opposition avait indiqué qu'elle projetait d'exporter du pétrole d'ici "moins d'une semaine" et que l'organe politique représentant les rebelles avait signé récemment un accord avec le Qatar déléguant à l'émirat la commercialisation du brut.

Les analystes de Commerzbank estimaient toutefois que "les espoirs d'une normalisation des livraisons de pétrole de la Libye sont exagérés".

"La question de la sécurité est toujours problématique, ce qui rend difficile le retour sur les sites de production des travailleurs pétroliers", ont ajouté les analystes.

Les prix du pétrole étaient par ailleurs pénalisés par un raffermissement du dollar, et pourrait l'être durablement dans la mesure où cette tendance se confirmerait, notamment après de nouveaux commentaires de dirigeants de la Réserve fédérale mardi en faveur d'une réduction de la relance monétaire, a souligné John Kilduff.

cha

(AWP/29 mars 2011 15h30)

Commenter New York ouvre en baisse de 77 cents à 103,21 dollars le baril


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite