Menu
RSS
A+ A A-

Le prix du pétrole en baisse dans les échanges électroniques à New York

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole étaient en baisse jeudi à New York dans les échanges électroniques, assez atones en raison de l'absence des opérateurs à cause de la fête de Thanksgiving, jour férié aux Etats-Unis.
A l'instar des autres places financières américaines, le marché pétrolier physique était fermé. Seuls les échanges électroniques avaient lieu mais les volumes étaient faibles. Les marchés américains rouvriront vendredi pour une séance écourtée.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en janvier cédait 5 cents à 92,25 dollars le baril comparé à la clôture mercredi.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier vendu à Londres sur l'Intercontinental Exchange (ICE) lâchait 45 cents à 110,86 dollars comparé à mercredi. Jeudi, il avait fermé à 110,88 dollars, en recul de 43 cents.

Les deux principaux contrats sur le pétrole ont peu évolué (jeudi), notait Fawad Razaqzada, analyste de Forex.com.

La surabondance de l'offre continue de peser sur le marché pétrolier, expliquait Michael Hewson, analyste de CMC Markets.

Mercredi, le Département américain à l'Énergie (DoE) a fait état d'une hausse des stocks de brut bien plus élevée que prévu lors de la semaine achevée le 22 novembre, de 3 millions de barils alors que les analystes s'attendaient à un augmentation de 500.000 barils.

C'est la dixième hausse successive des stocks, remarquaient les analystes de Commerzbank.

Au cours des dix dernières semaines, les stocks ont ainsi grossi de 35,8 millions de barils, signalant une offre surabondante chez le premier consommateur mondial d'or noir.

Cet excès d'offre est notamment dû à la forte progression de la production pétrolière américaine, qui a atteint 8,019 millions de barils par jour la semaine dernière, repassant la barre des 8 millions pour la première fois depuis janvier 1989.

Les États-Unis pompent 50% de plus de brut qu'il y a cinq ans, grâce à l'exploitation des ressources d'hydrocarbures non-conventionnels (pétrole de schiste et de réservoirs compacts).

Selon les analystes de Commerzbank, les stocks de brut américains devraient néanmoins diminuer dans les semaines à venir.

Les raffineries américaines devraient accélérer la cadence en raison d'une solide demande pour l'exportation des produits distillés américains, expliquent-ils.

L'entrée dans la saison hivernale devrait également alimenter la demande pour les produits distillés, qui comprennent le fioul de chauffage et le gazole.

jb-lo:AZ






Commenter Le prix du pétrole en baisse dans les échanges électroniques à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

mercredi 16 août 2017 à 15:46

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 8…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de...

mercredi 16 août 2017 à 12:17

Le pétrole monte, les réserves américaines auraient reculé

Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi en cours d'échanges européens alors que les stocks américains de brut auraient diminué...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite