Menu
RSS
A+ A A-

Le marché bouleversé par la montée en puissance de l'Asie (AIE)

prix-du-petrole tokyoTokyo: Le marché du pétrole et du gaz pourrait être bouleversé par le bond de la consommation en Asie et par la révolution du gaz de schiste aux Etats-Unis, a souligné jeudi la patronne de l'Agence Internationale de l'Energie (AIE).

Lors d'un colloque à Tokyo, Maria van der Hoeven, directrice exécutive de cette institution de l'OCDE, a souligné que la Chine devenue première consommatrice d'hydrocarbures au monde tirait la demande mondiale et que l'Inde, amenée à la dépasser dans les années 2020, ainsi que l'Asie du Sud-Est émergente, allaient contribuer à cette évolution.

Le Japon est pour sa part le premier importateur mondial de gaz naturel liquéfié (GNL) depuis l'accident nucléaire de Fukushima. "Tous ces développements font de l'Asie le centre incontesté du marché des hydrocarbures, la région accaparant une proportion de plus en plus importante du pétrole disponible", a expliqué Mme van der Hoeven.

Cette place prépondérante de l'Asie devrait lui conférer un poids supérieur lors des négociations avec producteurs et distributeurs, favorisant une baisse du prix d'achat du pétrole et du gaz pour le continent, a-t-elle encore estimé.

Le Japon et la Corée du Sud se plaignent de tarifs supérieurs à ceux consentis aux Américains ou Européens, une différence due au fait que les compagnies d'électricité nippones et sud-coréennes, grosses importatrices, négocient habituellement des contrats de fourniture de gaz à long terme, adossés au prix du pétrole.

Selon Mme van der Hoeven la révolution du gaz de schiste aux Etats-Unis pourrait également favoriser les affaires des importateurs du nord-est asiatique.

"Les exportations de gaz naturel liquéfié d'Amérique du Nord peuvent (...) accélérer un changement dans la manière dont le gaz est facturé", a-t-elle précisé.

Privées de réacteurs nucléaires deux ans et demi après l'accident de Fukushima, les compagnies d'électricité nippones ont considérablement augmenté leurs importations d'hydrocarbures, notamment de GNL. Avec comme conséquence une balance commerciale du Japon nettement déficitaire depuis lors.

afp/mm

(AWP / 28.11.2013 10h51)



Commenter Le marché bouleversé par la montée en puissance de l'Asie (AIE)


Le pétrole en Asie


vendredi 17 novembre 2017

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017

Le pétrole en légère hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en très légère hausse jeudi, une progression progression des réserves américaines de brut ayant tempéré...

mercredi 15 novembre 2017

Le pétrole continue de chuter en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de chuter mercredi en Asie sous l'effet de la révision à la baisse par l'Agence internationale...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite