Menu
RSS
A+ A A-

Libye: le blocage des sites pétroliers provoque une crise économique

prix-du-petrole tripoliTripoli: La Libye traverse une crise économique en raison du blocage des principaux terminaux pétroliers du pays depuis plusieurs mois, qui a fait baisser de 80% les revenus pétroliers, principales recettes de l'Etat, a déclaré mercredi le Premier ministre Ali Zeidan.
Des protestataires armés bloquent depuis fin juillet les principaux terminaux pétroliers dans l'Est libyen, provoquant une chute de la production de pétrole à 250.000 barils/jour, contre près de 1,5 million b/j avant le début de ce mouvement.

Les revenus pétroliers ont chuté et ne représentent plus que 20% (de leur niveau habituel, NDLR) et de ce fait le budget n'est plus de 68 milliards de dinars libyens (55 milliards de dollars) puisqu'il avait été calculé sur la base des revenus annuels du pétrole a indiqué M. Zeidan lors d'un point de presse.

Nous n'avons pas pu dépenser les 68 milliards du budget en raison de l'arrêt (des exportations) du pétrole, ce qui a provoqué des perturbations dans certains volets de ce budget, a-t-il ajouté, sans plus de précision.

Nous sommes confrontés actuellement à une crise économique a reconnu le Premier ministre, affirmant que cela pourrait contraindre son gouvernement à contracter des prêts et à ne plus pouvoir honorer nos engagements dont le payement des salaires.

L'industrie pétrolière fournit habituellement 96% des revenus de l'Etat.

Le ministre libyen de l'Economie Moustapha Abou Fnas a affirmé que ces troubles dans l'industrie pétrolière, avaient fait perdre à l'économie plus de 8 milliards de dinars (6 mds USD) depuis le début de la crise.

Un membre du Congrès général national (CGN, la plus haute autorité du pays), Souleimane Kajem, avait pour sa part indiqué récemment que les pertes étaient estimées à plus de 13 milliards de dollars.

Un représentant d'une institution financière internationale a indiqué récemment à l'AFP que si la crise se poursuivait, le gouvernement serait contraint de puiser dans ses réserves de devises, estimées à plus de 130 milliards de dollars, pour honorer ses engagements financiers au niveau national et international.

L'économie libyenne devrait se contracter de 5,1% cette année --contre un bond de 104,5% en 2012--, en raison des perturbations entraînées par ces mouvements de protestation dans les terminaux pétroliers, selon le Fonds monétaire international (FMI).



Commenter Libye: le blocage des sites pétroliers provoque une crise économique


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 12 décembre 2017 à 06:13

Le pétrole continue d'avancer en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper mardi en Asie, en particulier le contrat européen qui dépasse les 65 dollars pour...

lundi 11 décembre 2017 à 21:11

Le pétrole soutenu par la fermeture d'un oléoduc en mer du N…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi, clôturant à son plus haut niveau à Londres depuis plus de deux...

lundi 11 décembre 2017 à 18:12

Le pétrole de Brent au plus haut depuis 2015 avec la fermetu…

Londres: Le cours du pétrole de Brent, référence européenne, a atteint lundi en fin d'échanges européens son plus haut niveau depuis juin...

lundi 11 décembre 2017 à 16:40

France: les prix des carburants à la pompe reculent

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 11 décembre 2017 à 15:37

Le pétrole, poussé par une explosion à New York, ouvre en lé…

New York: Le pétrole new-yorkais montait légèrement à l'ouverture lundi, le marché faisant preuve d'un peu de fébrilité après de premières informations...

lundi 11 décembre 2017 à 14:30

Pétrole: Ryad va réduire ses exportations vers l'Asie en jan…

Ryad: L'Arabie saoudite a annoncé lundi une réduction de ses exportations de brut à destination de ses clients asiatiques en janvier, pour...

lundi 11 décembre 2017 à 12:19

Le pétrole stable dans un marché hésitant

Londres: Les prix du pétrole oscillaient légèrement lundi en cours d'échanges européens alors que les marchés peinent à trouver une direction forte...

lundi 11 décembre 2017 à 05:53

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie, les investisseurs craignant qu'une hausse de la production américaine ne réduise à néant...

dimanche 10 décembre 2017 à 13:29

Pétrole: le Koweït s'attend à un rééquilibrage du marché à l…

Koweït: Le ministre koweïtien du pétrole Essam al-Marzouk a déclaré dimanche que le marché international du pétrole brut devrait se rééquilibrer au...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite