Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole plie face aux craintes d'une nouvelle hausse des stocks de brut US

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole coté à New York se sont repliés pour clôturer en baisse mardi, les tensions en Libye cédant la place aux attentes d'une nouvelle hausse des stocks de brut américain, déjà très élevés.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en janvier sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) a cédé 41 cents pour s'établir à 93,68 dollars.

Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à la même échéance a terminé à 110,88 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) en baisse de 12 cents par rapport à la veille.

Le consensus sur le marché est que les stocks de brut vont encore ressortir en hausse aux Etats-Unis, ça fera la dixième semaine d'affilée si c'est le cas, souligne Robert Yawger, spécialiste énergie à Mizuho Securities USA.

Avec autant de brut dans les tuyaux, peu importe le temps qu'il fait, ajoute-t-il, en référence à l'hiver qui s'installe aux Etats-Unis, premier pays consommateur d'or noir, avec des prévisions de températures en-deçà des normales saisonnières selon Phil Flynn, de Price Futures Group.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, les stocks américains pourraient avoir augmenté de 500.000 barils lors de la semaine achevée le 22 novembre. Au cours des neuf semaines précédentes, les réserves de brut américain ont déjà gonflé de 32,8 millions de barils, pour se porter à 388,5 millions de barils.

Sur le plan international, l'accord conclu avec l'Iran sur son programme nucléaire, qui prévoit un allègement des sanctions économiques contre la république islamique en échange d'un renoncement à l'ambition de se doter d'une arme atomique, ne contient pas en tant que tel une levée de l'embargo sur le pétrole iranien, souligne Robert Yawger. Le marché réalise que si les exportations reprennent, ce ne sera pas avant plusieurs mois.

Par ailleurs, les violences qui ont éclaté en Libye la veille ne semblaient pas se poursuivre mardi, note M. Yawger, le calme ayant même regagné Benghazi où l'armée s'est massivement déployée dans la nuit, selon un journaliste de l'AFP.




Commenter Le pétrole plie face aux craintes d'une nouvelle hausse des stocks de brut US


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 22 août 2017 à 12:15

Le pétrole remonte, hésitation avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant après un point sans surprise de...

mardi 22 août 2017 à 07:46

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

lundi 21 août 2017 à 21:36

Le pétrole, sous les prises de bénéfices, termine en net rec…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York ont clôturé en nette baisse lundi à New York, touchés par...

lundi 21 août 2017 à 18:18

Le pétrole recule, prudence avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient nettement lundi en fin d'échanges européens dans un marché prudent après le rebond marqué de vendredi...

lundi 21 août 2017 à 12:15

Le pétrole recule avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi en cours d'échanges européens alors que des représentants de l'Opep et de ses...

lundi 21 août 2017 à 11:28

Pétrole: Total va racheter Maersk Oil pour 7,45 milliards de…

Paris: Total va racheter la société d'exploration-production pétrolière danoise Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars, une opération majeure qui va lui...

lundi 21 août 2017 à 10:11

Rosneft finalise son implantation stratégique en Inde

Moscou: Le pétrolier public russe Rosneft a annoncé lundi avoir finalisé la reprise avec ses partenaires de l'indien Essar Oil, une opération...

lundi 21 août 2017 à 10:10

L'Angola, pays pétrolier plongé dans une sévère crise économ…

Luanda: L'Angola, qui vote mercredi pour des élections générales, est un pays riche d'immenses réserves pétrolières, mais peine encore à en faire...

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite