Menu
RSS
A+ A A-

Petroplus: la CGT veut croire à une relance de la piste iranienne

prix-du-petrole Paris Rennes: La CGT de la raffinerie fermée Petroplus de Petit-Couronne (Seine-Maritime - france), près de Rouen, a appelé lundi le gouvernement à relancer la piste d'une reprise du site par le groupe iranien Tadbir, à la faveur de l'accord nucléaire et économique conclu ce week-end avec Téhéran.
Nous vous demandons (...) d'adresser un message clair aux dirigeants iraniens, certifiant que la France serait prête à étudier une proposition industrielle iranienne, indique le syndicat dans une lettre ouverte au gouvernement et au président François Hollande.

Une action sur ce dossier aurait pour effet immédiat de sauver plus de 4.500 emplois sur notre bassin d'emplois et permettrait enfin d'inverser la courbe de destruction du raffinage en France, assure la CGT.

Première société pétrolière privée iranienne, Tadbir Energy Development Group avait présenté un projet de reprise du site de Petit-Couronne en 2012, mais ce projet avait été jugé insuffisant et avait finalement été écarté, comme les autres dossiers en lice, par le tribunal de commerce.

La raffinerie, qui employait encore 470 salariés, a cessé son activité en avril dernier, après avoir déposé son bilan en janvier 2012 à la suite de la faillite de sa maison-mère suisse.

La CGT continue cependant de croire que trois ou quatre des dossiers présentés, dont celui du groupe iranien, pourrait permettre de sauver le site, une démarche qualifiée de combat d'arrière-garde par la préfecture de Seine-Maritime.

Mi-octobre, le préfet Pierre-Henry Maccioni a rappelé qu'en l'absence de repreneur crédible, il appartenait désormais de procéder à un repositionnement industriel et portuaire du site, affirmant qu'il existe trois à quatre pistes en ce sens. La CGT tient cependant à une poursuite du raffinage sur ce site historique.





Commenter Petroplus: la CGT veut croire à une relance de la piste iranienne


Le pétrole en Iran


mardi 11 juillet 2017

Hydrocarbures: l'Iran espère signer 10 contrats dans les pro…

Istanbul: Dans la foulée du contrat conclu avec un consortium international mené par le français Total, l'Iran espère signer "environ dix contrats...

dimanche 02 juillet 2017

Total, premier pétrolier occidental de retour en Iran avec u…

Téhéran: Le groupe pétrolier français Total, à la tête d'un consortium international, va signer lundi à Téhéran un accord de 4,8 milliards...

lundi 13 mars 2017

Pétrole: Hyundai signe un accord de 3 mds EUR dans un projet…

Séoul: Le groupe sud-coréen Hyundai Engineering a signé un accord portant sur un montant de trois milliards d'euros pour investir dans un...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 octobre 2017 à 18:13

Le pétrole recule malgré le risque géopolitique

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, le risque de perturbation de la production irakienne ne convainquant pas...

jeudi 19 octobre 2017 à 16:53

Rosneft devrait augmenter de 5% sa part dans le gisement égy…

Milan: Le géant semi-public russe des hydrocarbures Rosneft réfléchit à augmenter de 5% sa participation dans l'immense gisement gazier offshore égyptien de...

jeudi 19 octobre 2017 à 15:34

Le pétrole, lesté par les stocks américains, ouvre en baisse…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait jeudi à l'ouverture, lesté par la hausse des réserves...

jeudi 19 octobre 2017 à 13:41

Le marché du pétrole se rééquilibre plus vite que prévu (Ope…

Londres: Le secrétaire général de l'Opep, Mohammed Barkindo, s'est félicité jeudi à Londres du rééquilibrage du marché mondial du pétrole et a...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:47

Le pétrole baisse un peu dans un marché toujours hésitant

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, mais restaient cantonnés dans la fourchette étroite dans laquelle...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:39

Bagdad critique vivement l'accord entre le Kurdistan et Rosn…

bagdad: Le gouvernement irakien s'en est pris vivement jeudi, sans le nommer, à l'accord signé la veille par le géant semi-public russe...

jeudi 19 octobre 2017 à 09:09

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

jeudi 19 octobre 2017 à 05:37

Le pétrole en petite baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en Asie dans un marché peu rasséréné par l'annonce d'un recul des stocks de...

mercredi 18 octobre 2017 à 21:27

Le pétrole aidé par un repli des stocks de brut aux Etats-Un…

NYC/Cours de clôture: Les barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en légère hausse mercredi, soutenus par...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite