Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole fragilisé à New York par des prises de bénéfices

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole coté à New York ont terminé en baisse vendredi à New York, victimes de prises de bénéfices après l'embellie observée la veille dans un marché surveillant les négociations sur le nucléaire iranien.
Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en janvier a cédé 60 cents pour s'établir à 94,94 dollars.

Les prix du WTI, ainsi que ceux de l'essence, subissent une correction après les gains enregistrés jeudi, quand le brut s'était adjugé 1,59 dollar, a estimé Tim Evans de Citi.

La remontée des prix du baril de brut jeudi avait notamment été portée par la vigueur observée sur le marché des produits raffinés. Ceux-ci sont soutenus par une demande robuste aux États-Unis ces dernières semaines qui a conduit à une nette baisse des réserves de produits distillés et d'essence dans le pays.

Toutefois, selon John Kilduff d'Again Capital, l'abondance de brut dans le pays est telle qu'elle fait vraiment pression sur les prix: les stocks de pétrole brut ont augmenté au cours des neuf dernières semaines aux États-Unis, de près de 33 millions de barils au total. Dans ce contexte, tout rebond dans les cours de brut est considéré par les investisseurs comme une opportunité pour engranger des bénéfices, a-t-il souligné.

Par ailleurs, les pourparlers sur le programme nucléaire iranien continuent de faire les gros titres et d'attirer l'attention alors même qu'il n'y a pas encore grand-chose à raconter, vu que certains différends persistent à Genève, a noté Tim Evans.

Les discussions entre l'Iran et le groupe des 5+1 (Russie, États-Unis, Chine, France, Grande-Bretagne et Allemagne), qui se déroulent à huis clos à Genève depuis mercredi, ont fait des progrès mais il reste des points de désaccord, selon le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif.

Si un terrain d'entente était trouvé, cela pourrait in fine conduire à une levée de l'embargo sur les exportations pétrolières de l'Iran et ainsi conduire au retour d'un million de barils de pétrole supplémentaires par jour sur le marché mondial, selon plusieurs analystes.





Commenter Le pétrole fragilisé à New York par des prises de bénéfices


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite