Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en hausse à New York, aidé par un léger recul du dollar

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole new-yorkais augmentaient jeudi à l'ouverture, aidés notamment par un accès de faiblesse du dollar dans un marché surveillant les négociations avec l'Iran.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en janvier sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), dont c'est le premier jour de cotation, progressait de 78 cents à 94,63 dollars.

Le marché du brut est soumis à de multiples et diverses influences ce matin, et opte au final pour une tendance à la hausse, remarque Matt Smith de Schneider Electric.

Les fluctuations de la monnaie américaine jouent notamment un rôle important selon lui puisqu'elles influent sur les prix du baril, libellé en dollar, pour les investisseurs munis d'autres devises.Si mercredi de nouvelles spéculations sur un ralentissement prochain des mesures de soutien de la banque centrale américaine ont fait grimper le dollar, le billet vert est en début de séance jeudi soumis à une certaine pression alors que le président (de la Banque centrale européenne, Mario) Draghi tente de raviver la confiance en l'euro, note Matt Smith.

M. Draghi a en effet coupé court à des spéculations lancées la veille par des informations de presse sur le fait que la BCE pourrait porter à un niveau négatif son taux de dépôt, un élément pouvant peser sur la monnaie unique.

Les investisseurs continuent par ailleurs de surveiller les discussions sur le programme nucléaire iranien entre Téhéran et les négociateurs du groupe des 5+1 (États-Unis, Grande-Bretagne, France, Russie, Chine, et Allemagne), qui ont repris mercredi à Genève.

Une issue positive des négociations pourrait mener à terme à la levée des sanctions des Occidentaux contre l'Iran, dont un embargo sur ses exportations pétrolières, ce qui pèserait sur les cours.

Autre source de potentielles tensions géopolitiques: six obus de mortier sont tombés sur une zone frontalière avec l'Irak de l'Arabie saoudite, premier exportateur mondial d'or noir, une attaque sans précédent revendiquée par un groupuscule chiite irakien.

D'autres éléments limitaient toutefois la progression des cours du brut new-yorkais, dont l'annonce d'un léger tassement de la production manufacturière en novembre en Chine, deuxième consommateur mondial d'or noir.

Mais le baril de WTI continue de rester sous la pression d'une offre de brut aux Etats-Unis ne cessant de gonfler, relève Phil Flynn de Price Futures Group: le département américain de l'Energie a annoncé mercredi que les réserves d'or noir dans le pays avaient augmenté pour la neuvième semaine consécutive, en particulier à Cushing (Oklahoma) où est stocké le brut servant de référence au WTI.

Normalement cette nouvelle aurait dû faire chuter le marché mais les autorités ont aussi indiqué que la demande pour les produits raffinés est très solide, ajoute Phil Flynn.

Et les investisseurs misaient sur un renforcement de cette demande après l'annonce d'un recul plus fort que prévu des inscriptions au chômage aux Etats-Unis pendant la semaine close le 16 novembre, un chiffre encourageant pour la consommation énergétique.





Commenter Le pétrole ouvre en hausse à New York, aidé par un léger recul du dollar


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite