Menu
RSS
A+ A A-

Le brut se replie à New York avant les stocks de brut américain

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole à New York se repliaient mercredi après l'ouverture, les investisseurs attendant la publication des stocks de brut hebdomadaires aux Etats-Unis.

Vers 14H45 GMT/15h45 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), cédait 29 cents et s'échangeait à 93,05 dollars.

Le WTI avait ouvert en hausse, car "les inventaires de produits distillés, dont le fioul de chauffage, publiés hier par l'API (American Petroleum Institute, une fédération professionnelle privée) sont ressortis plus bas", a noté John Kilduff de Again Capital. "Cela crée des tensions car on entre dans l'hiver ici" aux Etats-Unis, premier pays consommateur d'or noir, a-t-il dit.

Mais le marché attendait surtout le niveau officiel des stocks pétroliers dans le pays pour la semaine terminée le 15 novembre, communiqué par le Département américain à l'Énergie (DoE).

Or, selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones, les stocks de brut auraient progressé de 700'000 barils, tandis que les réserves d'essence et de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) auraient reculé de respectivement 100'000 et 500'000 barils.

L'API a de son côté fait part mardi après la clôture d'une baisse des stocks de produits distillés bien plus importante, de 4,9 millions de barils.

Par ailleurs, les investisseurs continuaient aussi de surveiller les négociations du groupe des "5+1" (Chine, France, Etats-Unis, Royaume-Uni, Russie et Allemagne) avec l'Iran sur son programme nucléaire. Celles-ci ont repris mercredi à Genève et en cas de succès pourrait signifier une levée des sanctions sur le pétrole iranien.

Selon John Kilduff, cela compensait "des incidents sur des raffineries Chevron et Total ces derniers jours qui ont limité un peu la baisse des prix liée à une offre abondante de brut".

Une explosion est survenue la veille sur le site pétrochimique de Total à Anvers, dans le nord de la Belgique, "le deuxième plus important en Europe", commente Phil Flynn de Price Futures Group. L'accident, qui a fait deux morts, a causé l'arrêt d'une unité de production d'essence, "suscitant des craintes sur un resserrement des livraisons d'essence en Europe", selon M. Flynn.

"Cela réduit les chances d'importations américaines tandis que cela augmente celles d'exportations de nos produits", a conclu l'expert américain.

Jeudi dernier, c'est un gazoduc exploité par Chevron au Texas (sud des Etats-Unis) qui a subi une explosion, sans faire de blessés.

afp/rp



(AWP / 20.11.2013 16h17)


Commenter Le brut se replie à New York avant les stocks de brut américain


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite