Menu
RSS
A+ A A-

Nette baisse du brut à New York sur fond d'avancée des rebelles en Libye

prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole se repliaient nettement à New York lundi à l'ouverture du marché, alors que les forces rebelles en Libye ont repris les ports pétroliers de Brega et Ras Lanouf.

Vers 13H10 GMT/15h10 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mai s'échangeait à 103,60 dollars, en repli de 1,80 dollar par rapport à vendredi.

La plupart des opérateurs se concentraient sur deux événements, a expliqué Phil Flynn, de PFG Best Research.

Tout d'abord, l'avancée des forces rebelles en Libye qui ont repris le contrôle de deux importants ports pétroliers, Brega et Ras Lanouf.

"Clairement, cela attise l'espoir que les livraisons de pétrole depuis la Libye se normaliseront bientôt", ont rapporté les analystes de Commerzbank.

Lors d'une conférence de presse, un porte-parole de l'insurrection a expliqué que les champs pétroliers situés dans les régions de Libye tenues par les insurgés produisaient 100'000 à 130'000 barils par jour, et que l'opposition projetait d'exporter du pétrole d'ici "moins d'une semaine".

Ali Tarhoni, représentant des rebelles en charge des questions économiques, financières et pétrolières, a ajouté que l'organe politique représentant les rebelles avait signé récemment un accord avec le Qatar --premier pays arabe à participer à l'intervention militaire internationale en Libye-- déléguant à l'émirat la commercialisation du brut.

"Même si la situation en Libye devait devenir plus stable, d'autres pays de la région sont toujours secoués par de la contestation sociale -- d'une gravité certes bien loin d'être la même que celle observée en Libye", ont tempéré les analystes de JPMorgan.

Un nouveau séisme au large des côtes nord-est du Japon, de magnitude 6,5, et les problèmes toujours non résolus de la centrale nucléaire de Fukushima pesaient également sur les prix du pétrole alors que les opérateurs craignaient "une destruction supplémentaire de la demande" en brut, a expliqué Phil Flynn.

L'opérateur de la centrale accidentée a reconnu que de l'eau fortement radioactive s'était échappée des bâtiments des réacteurs, une découverte qui aggrave les craintes d'une pollution massive autour du site.

rp

(AWP/28 mars 2011 15h40)

Commenter Nette baisse du brut à New York sur fond d'avancée des rebelles en Libye


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite